Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles sportives

Victor Wembanyama frôle le quadruple-double face à Nikola Jokic ! • Basket USA

NBA – Les Nuggets ont dû se battre jusqu’au bout pour se défaire des vaillants Spurs (110-105), à l’image du duel dantesque entre Nikola Jokic (42 points, 16 rebonds, 6 passes) et Victor Wembanyama (23 points, 15 rebonds, 9 blocs, 8 passes décisives).

Les champions en titre démarrent fort face aux Spurs, désormais privés de Devin Vassell et Jeremy Sochan pour la fin de saison. Nikola Jokic prend Victor Wembanyama de la vitesse, une fois dribble, une autre sur la relance rapidement jouée, et ça fait 9-2. Wemby le renvoie bien d’un coup de cuillère gaucher, puis d’un contre ! Mais le Joker lui fait un petit dunk sur le nez, furtivement, en jouant la carotte ! Dans le duel des pivots européens, Jokic a inscrit 15 points (dont 3 dunks) et 8 rebonds dans le premier quart-temps, quand Wemby en a marqué 12 et 6. Denver a remporté la période avec 7 points d’avance (30-23).

Les Spurs ont rattrapé ce retard dès le début du deuxième quart-temps. Et ils prendront même l’avantage puisque Malaki Branham prend feu de loin à 3/3, et marque un 5/5 pour 15 points sur la période. Wembanyama revient dans le jeu et se fait remarquer : il contre Porter Jr. et marque deux points faciles sous le cercle. Sous sa houlette, San Antonio est même allé 18-4 pour prendre un peu d’avance. Une avance vite effacée par les Nuggets, avec notamment ce tir spectaculaire passant sous le cercle de Gordon. A la mi-temps, les locaux étaient devant, mais d’un seul point (55-54).

Jokic – Wemby, duel d’artistes

Le festival de Wembanyama reprend sans faute au retour des vestiaires. Le pivot français, qui en est déjà à 4 compteurs, en frappe deux de suite, ce qui permet aux Spurs de jouer la relance. Et puis, Wemby s’occupe également de planter un 3-points qui provoque le temps mort de Mike Malone en début de troisième quart-temps. Cela fonctionne pour les vétérans des Rocheuses qui reprennent le dessus grâce à un 15-3 en trois minutes, avec notamment le classique Jokic – Gordon alley-oop. Si Jokic profite pleinement de chaque instant sans Wemby, les Spurs lui tournent le dos et restent finalement encore à un petit point de Denver avant le dernier quart-temps (86-85).

Dans un match où les gros écarts sont rares, les Nuggets tentent de monter une échappée en début de dernier quart-temps, en prenant +11, le plus gros du match. Mais San Antonio s’accroche encore et toujours avec Tre Jones qui réalise son troisième triple-double en carrière (quand Wemby flirte avec le quadruple-double). Denver reste silencieux offensivement pendant 4 minutes, ce qui permet à Mamukelashvili d’enchaîner 3-points et dunk pour remettre son équipe devant, pour un 12-0. Dans une fin de match serrée, Jokic et Wemby ont répondu du tac au tac dans la dernière minute pour égaliser. Mais c’est Porter qui marque le 3-points qui fait définitivement pencher la balance (110-105).

CE QUE VOUS DEVEZ VOUS RAPPELER

L’immense duel Jokic – Wembanyama. Du premier quart-temps au « money time », que ce soit pour se lancer ou pour disputer le sort du match, les deux pivots se sont livrés un duel fantastique tout au long du match. À tel point que le beatwriter de longue date des Spurs, Tom Orsborn, a fait remarquer que Victor Wembanyama n’avait jamais été aussi fatigué après un match. Il faut dire que le tricolore n’a pas chômé en 34 minutes (en altitude) avec 23 points (mais 9/29 aux tirs), 15 rebonds, 9 contres et 8 passes, tout proche du quadruple-double. Face à lui, le double MVP serbe a été à la hauteur de sa réputation avec un match gigantesque de 42 points (18/32), 16 rebonds et 6 passes décisives. Un duel de délices qui pourrait se combiner avec le basket FIBA ​​l’été prochain… « Victor a gagné beaucoup de respect ce soir, car Nikola est le meilleur »,

fit remarquer Gregg Popovich. « Victor voulait défendre contre lui et cela prouve qu’il veut vraiment devenir l’un des meilleurs aussi. Cela en dit long et il apprend chaque minute. »

Les Nuggets reprennent le contrôle de l’Ouest. Alors que le Thunder s’est incliné à Philadelphie plus tôt dans la soirée, les Nuggets ne se sont pas retenus pour chiper la première place de la Conférence Ouest. Sachant que Minnesota reste lui aussi en embuscade, victorieux de son côté face à Houston. Avec six matchs restants à disputer, dont trois très abordables contre Utah, puis Memphis et encore San Antonio, les champions en titre ne lâcheront sans doute pas prise.

Une défaite encourageante pour les jeunes Spurs. Si San Antonio a fini par s’incliner devant Jokic et les Nuggets, leur valeur sans faille a ensuite été soulignée par Gregg Popovich. Un Pop satisfait de l’attitude exemplaire de ses troupes : « C’est l’un des matchs les plus compétitifs auxquels j’ai participé depuis plusieurs années. Pendant 48 minutes, dans des circonstances difficiles, ces gars-là ont joué dur. Leur effort pendant 48 minutes a été très impressionnant, le meilleur de cette saison. Perdre ne fait jamais du bien, mais voir le chemin parcouru cette saison est une vraie joie. »

Denver / 110 Coups Rebonds
Joueurs Min. Coups 3pts LF Ô D T PD Faire la fête Int Pb CT +/- Points Évaluer
A. Gordon 33 9/12 2/4 3/3 2 5 7 4 3 1 0 1 +11 23 33
M. Porter Jr. 35 5/16 3/8 2/3 2 14 16 3 1 1 1 1 -3 15 23
N.Jokic 38 18/32 1/6 5/6 4 12 16 6 2 1 4 2 +5 42 48
R. Jackson 26 4/13 1/3 0/0 0 0 0 3 2 0 2 1 +8 9 2
K. Caldwell-Pope 33 1/8 1/5 1/2 0 0 0 2 2 1 0 1 +3 4 0
P. Watson 20 3/6 1/3 0/0 2 4 6 2 3 0 1 2 0 7 13
J. Vacances 23 2/6 1/2 0/0 1 2 3 1 0 1 0 2 +9 5 8
D. Jordan 6 0/0 0/0 0/0 0 2 2 0 1 0 0 0 -6 0 2
C. Braun 27 1/5 1/3 2/2 0 2 2 7 1 0 0 0 -2 5 dix
43/98 11/34 13/16 11 41 52 28 15 5 8 dix 110 139
San Antonio / 105 Coups Rebonds
Joueurs Min. Coups 3pts LF Ô D T PD Faire la fête Int Pb CT +/- Points Évaluer
J. Champagnie 37 4/10 1/4 2/3 1 4 5 2 0 1 1 1 -1 11 12
C. Osman 18 4/7 2/4 0/0 0 3 3 1 1 0 0 0 +2 dix 11
V. Wembanyama 34 29/09 2/11 3/6 5 dix 15 8 3 1 2 9 -9 23 31
T. Jones 32 4/11 2/5 0/0 3 9 12 11 1 1 0 1 +13 dix 28
M. Branham 37 19/10 3/8 1/2 0 3 3 1 4 0 1 0 -3 24 17
Z.Collins 18 6/11 1/3 0/1 1 7 8 2 3 0 0 1 +1 13 18
S. Mamukelashvili 24 3/8 2/4 2/2 5 4 9 1 1 0 1 0 0 dix 14
D. Graham 19 1/5 0/4 0/0 0 2 2 3 3 1 0 0 -20 2 4
B. Wesley 15 1/5 0/1 0/2 0 1 1 4 2 0 2 0 -8 2 -1
S.Cissoko 5 0/0 0/0 0/0 0 1 1 0 1 0 0 0 0 0 1
42/105 13/44 8/16 15 44 59 33 19 4 7 12 105 135

Comment lire les statistiques ? Min = Minutes ; Tirs = Tirs réussis / Tentatives de tir ; 3pts = 3-points / 3-points tentés ; LF = lancers francs effectués / lancers francs tentés ; O = rebond offensif ; D=rebond défensif ; T = Total des rebonds ; Pd = passes décisives ; ETP : Fautes personnelles ; Int = Interceptions ; Bp = Balles perdues ; Ct : Contre ; +/- = Différence de points lorsque le joueur est sur le terrain ; Points = Points ; Eval : évaluation du joueur calculée à partir des actions positives – actions négatives.

Jeoffro René

I photograph general events and conferences and publish and report on these events at the European level.
Bouton retour en haut de la page