Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles locales

qui étaient les humanitaires morts dans une frappe « non intentionnelle » d’Israël

Parents et amis portant le corps de Saif Issam Abu Taha, chauffeur palestinien et traducteur de l'ONG World Central Kitchen, tué par une frappe israélienne, lors de ses funérailles à Rafah, le 2 avril 2024.
SAID KHATIB / AFP Parents et amis portant le corps de Saif Issam Abu Taha, chauffeur palestinien et traducteur de l’ONG World Central Kitchen, tué par une frappe israélienne, lors de ses funérailles à Rafah, le 2 avril 2024.

SAID KHATIB / AFP

Parents et amis portant le corps de Saif Issam Abu Taha, chauffeur palestinien et traducteur de l’ONG World Central Kitchen, tué par une frappe israélienne, lors de ses funérailles à Rafah, le 2 avril 2024.

GAZA – Ils venaient de presque tous les continents du monde. Sept employés de l’ONG humanitaire américaine World Central Kitchen (WCK) ont été tués lundi 1er avril dans la bande de Gaza après une frappe « involontaire » de l’armée israélienne.

Selon cette ONG qui livre de la nourriture au territoire palestinien assiégé et menacé de famine, les victimes étaient « d’Australie, de Pologne, du Royaume-Uni (et inclus également) un citoyen ayant la double nationalité américaine et canadienne et une personne palestinienne ».

Dans le détail des nationalités et parmi les personnes pouvant être identifiées, on retrouve un ressortissant australien, Lalzawmi « Zomi » Frankcom. Le Premier ministre australien a salué son travail « extraordinairement précieux ». « Elle voulait juste aider à travers cette organisation. Cela en dit long sur le caractère de cette jeune femme.a souligné Anthony Albanese, s’adressant à son « Sincères condoléances » sa famille.

Une semaine plus tôt, l’Australien avait été filmé dans la bande de Gaza aux côtés des cuisiniers de l’ONG. « Voici le magnifique riz parfumé qui sera servi aujourd’hui par la cuisine de Deir al-Balah »dit-elle en souriant, dans cette vidéo publiée le 25 mars.

Selon le Premier ministre australien, la jeune femme s’était déjà portée volontaire après les incendies qui ont ravagé l’Australie d’octobre 2019 à février 2020. Elle est également apparue dans une vidéo postée depuis les Bahamas après l’ouragan Dorian qui a frappé l’archipel en 2019. En septembre 2023, l’Australien s’est également rendu au Maroc avec World Central Kitchen suite au tremblement de terre dévastateur qui a frappé le pays.

Son amie et collègue Dora Weekley la décrit comme une jeune femme. « infatigable » À « un cœur immense »rapports Le Parisien. « Il est inconcevable que des gens qui font du bon travail et aident les autres puissent être tués »a-t-elle réagi sur la chaîne de télévision américaine MSNBC.

Un chauffeur et un traducteur d’une ONG palestinienne tués

Parmi les humanitaires, on retrouve également un Polonais, Damian Sobol. Son identité a été révélée par le maire de la ville de Przemysl, d’où semble être originaire la victime. « Hier, lors d’une attaque à la roquette des forces israéliennes contre un convoi humanitaire livrant de la nourriture à la bande de Gaza, notre collègue de Przemysl, volontaire, membre de l’équipe de World Central Kitchen, a été tué »a annoncé l’édile dans une publication Facebook, partageant la photo de cet homme de 35 ans. « Il n’y a pas de mots pour décrire ce que ressentent actuellement les gens qui ont connu cet homme fantastique »» a ajouté Wojciech Bakun.

Ce mardi soir, le vice-ministre polonais des Affaires étrangères Andrzej Szejna a déclaré qu’Israël devait nommer les responsables et « compenser » les familles des sept travailleurs humanitaires tués.

Parmi eux, on compte également trois Britanniques : James Henderson (33 ans), John Chapman (57 ans) et James Kirby (47 ans). Selon SkyNews, les trois hommes faisaient partie du service de sécurité de l’ONG et étaient censés aider, comme les autres victimes, à livrer la nourriture.

« J’ai demandé qu’une enquête rapide et transparente soit menée, que ses résultats soient partagés avec la communauté internationale et que les responsables soient pleinement tenus responsables de leurs actes », a réagi dans la journée le secrétaire d’État britannique aux Affaires étrangères Andrew Mitchell dans un communiqué. Le gouvernement britannique a immédiatement convoqué l’ambassadeur israélien pour lui exprimer son « condamnation sans équivoque ».

Par ailleurs, le chauffeur palestinien de l’ONG, qui travaillait également comme traducteur, a également été tué dans la frappe israélienne. Comme indiqué Le Parisienla photo d’un homme prénommé Saif Issam Abu Taha, identifié comme cette victime, a été beaucoup partagée ce mardi sur les réseaux sociaux, tandis que sur sa page Instagram, de nombreux commentaires de deuil se sont accumulés ces dernières heures.

Basée aux Etats-Unis, l’ONG World Central Kitchen reste l’une des rares encore à opérer dans le territoire palestinien dévasté par près de six mois de guerre entre Israël et le Hamas. Elle a annoncé « suspendre ses opérations dans la région » après la frappe meurtrière de lundi à Deir al-Balah.

Depuis le début de la guerre, WCK participe à des opérations humanitaires, notamment en fournissant des repas dans le territoire palestinien, où la majorité des quelque 2,4 millions d’habitants sont menacés de famine selon l’ONU. Elle a aidé à envoyer le bateau de premiers secours de Chypre à Gaza à la mi-mars.

Voir aussi sur HuffPost :

Gérard Truchon

An experienced journalist in internal and global political affairs, she tackles political issues from all sides
Bouton retour en haut de la page