Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Bourse Entreprise

Énergie : le prix du fioul baisse en avril 2024

Au début du printemps, le prix du fioul baisse légèrement, une baisse bienvenue pour cette énergie dont le prix s’est envolé ces derniers mois. Cependant, il arrive sûrement un peu tard après l’hiver.

Le prix du fioul en baisse

Ce mois d’avril 2024 commence par une baisse du prix du fioul domestique par rapport à mars 2024. Le site prixfioul.fr affiche un prix de 1,212 euros le litre ce mercredi 3 avril 2024, un chiffre légèrement inférieur à celui enregistré le mois précédent. Cette réduction, même modeste, représente une économie significative pour les ménages se chauffant au fioul, marquant une période de légère accalmie dans un contexte énergétique global tendu. La différence, bien que minime à l’échelle du litre, atteint 25 euros sur une commande typique de 1 000 litres.

D’ailleurs, fioulreduc, autre plateforme de référence pour les consommateurs, confirme cette tendance avec un prix en légère hausse, à 1,216 euros pour 1.000 litres commandés. Par rapport aux prix du mois de mars, les consommateurs bénéficient là aussi d’une réduction notable.

La hausse des prix se profile

Malgré cette baisse temporaire, les perspectives d’une hausse des prix nationaux des carburants se précisent, principalement en raison de la hausse des prix du pétrole brut. Les tensions géopolitiques au Moyen-Orient, en particulier l’escalade après une opération militaire israélienne en Syrie, génèrent des incertitudes sur les marchés pétroliers, avec de possibles répercussions sur les coûts du fioul domestique en France. Le prix du baril de Brent et du West Texas Intermediate (WTI), deux références majeures du secteur, est en hausse.

Cette situation est aggravée par les décisions stratégiques des grands acteurs pétroliers. La Russie, par exemple, annonce prochainement des réductions de production. Ces mesures, conformes aux quotas de production OPEP+, pourraient conduire à une hausse des prix, affectant indirectement le coût du fioul domestique pour les consommateurs français.

Ray Richard

Head of technical department in some websites, I have been in the field of electronic journalism for 12 years and I am interested in travel, trips and discovering the world of technology.
Bouton retour en haut de la page