Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Bourse Entreprise

Quand l’EPR de Flamanville va t-il enfin démarrer ?

L’EPR de Flamanville / Image : EDF.

Le site EPR de Flamanville verra enfin le bout du tunnel, après des années de retards et de flambée des coûts de fabrication. Révolution Energétique fait le point sur le calendrier à venir qui devrait finalement conduire au démarrage du réacteur cet été.

La filière nucléaire est en pleine effervescence depuis le discours de Belfort du Président de la République en février 2022 annonçant la construction de six nouveaux EPR (voir notre carte) ainsi que la possibilité d’en fabriquer huit supplémentaires ultérieurement. Mais le secteur est hanté par les difficultés catastrophiques du chantier de Flamanville. Pour rappel, ce projet consiste à ériger le premier réacteur nucléaire EPR de France, d’une puissance de 1 600 mégawatts (MW), sur le site de la centrale de Flamanville (Manche). Les travaux ont débuté en 2007 et devaient s’achever en 2012. Les obstacles se sont multipliés pendant les travaux, entraînant un retard de 12 ans et l’explosion du budget, qui est passé de 3,3 à 19,1 milliards de dinars. ‘euros. Autant dire que la mise en service de l’EPR de Flamanville sonnerait la fin d’un long calvaire pour EDF. Et 2024 devrait être l’année idéale pour cela.

La phase de tests grandeur nature achevée fin 2023

L’année 2023 avait déjà vu une belle avancée sur le chantier. L’énergéticien français a lancé à l’automne une série d’essais grandeur nature pour préparer le démarrage de l’EPR. Elle a mobilisé 1 000 personnes pendant 10 semaines et s’est achevée le 10 décembre 2023. Elle a permis d’activer la chaudière (sans réaction nucléaire) ainsi que la turbine, dans différentes conditions, même les plus difficiles. A ce stade, EDF espérait pouvoir lancer son réacteur avant l’été. Mais EDF n’a pas encore fini les démarches administratives avant de pouvoir le mettre définitivement en service. L’année 2024 marquera en effet de nouvelles étapes indispensables pour permettre le lancement de la production électrique de l’EPR.

Lire aussi
L’énorme dérapage du prix des 6 nouveaux réacteurs nucléaires EPR à construire en France

Une étonnante consultation publique avant la délivrance de l’autorisation de mise en service

Suite à la demande d’autorisation de mise en service du réacteur adressée par EDF à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) en 2021, une consultation publique a eu lieu du 5 juin au 15 septembre 2023. Une deuxième consultation a eu lieu du 15 janvier au 15 février 2024. .

Mais ce n’est pas fini. L’ASN a ensuite publié sur son site Internet son projet de décision autorisant la mise en service de l’EPR. Cette diffusion se déroule sur trois semaines, du 27 mars au 17 avril 2024. Ce n’est qu’à l’issue de cette phase qu’EDF recevra enfin l’autorisation de mise en service, avec quelques semaines de retard par rapport à son dernier calendrier. Ce feu vert lui permettra d’effectuer un premier chargement de carburant, avant de lancer les opérations de démarrage.

D’ailleurs, l’énergéticien a indiqué fin février 2024 que le carburant était prêt. Mais il faudra attendre l’été 2024 pour enfin voir démarrer l’EPR, qui devrait atteindre 100 % de sa capacité de production d’ici la fin de l’année. A noter qu’un arrêt du réacteur est déjà prévu en 2026 sur une durée de plusieurs mois, afin de réaliser ce qu’EDF appelle une « inspection complète 1 ». Les détails seront communiqués ultérieurement pour déterminer les modalités de cette inspection.

Ray Richard

Head of technical department in some websites, I have been in the field of electronic journalism for 12 years and I am interested in travel, trips and discovering the world of technology.
Bouton retour en haut de la page