Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles locales

le chef de l’Otan va proposer un fonds d’aide de 100 milliards d’euros à Kiev

Les 32 pays de l’Alliance atlantique en parleront mercredi lors d’une réunion de leurs ministres des Affaires étrangères à Bruxelles, selon des diplomates. Les ministres « discuteront de la meilleure manière d’organiser le soutien de l’OTAN à l’Ukraine pour la rendre plus forte, plus prévisible et plus durable », a souligné un responsable de l’Alliance sous couvert d’anonymat.

« Aucune décision » n’est attendue lors de cette réunion mais « les discussions se poursuivront en vue du sommet de l’Otan à Washington en juillet », a-t-il ajouté. Le financement de ce fonds est encore en discussion mais l’idée est que chacun des Etats membres de l’Alliance y contribue en fonction de son produit intérieur brut (PIB), a-t-il encore expliqué.

« Tout ce qui contribue à la dynamique de soutien à l’Ukraine va dans le bon sens », a déclaré un diplomate de l’Otan, notant toutefois que cette idée soulevait encore de nombreuses interrogations chez les Alliés, notamment sur le financement.

Une plus grande implication de l’OTAN

Les ministres, qui célébreront jeudi le 75e anniversaire de l’Alliance atlantique, souhaitent également discuter des moyens de renforcer l’engagement de cette organisation envers l’Ukraine, selon ces diplomates. Certaines des tâches actuellement accomplies par le groupe Ramstein, qui fournit une aide militaire et regroupe plus de 50 pays alliés de Kiev, pourraient être reprises directement par l’OTAN, a déclaré l’un de ces diplomates.

« L’OTAN assumerait davantage de responsabilités », en renforçant « son soutien à l’Ukraine », a-t-il souligné. L’Ukraine sera l’un des principaux thèmes du sommet de l’OTAN en juillet dans la capitale américaine. Ce pays souhaite rejoindre l’Alliance mais plusieurs de ses Etats membres, dont les Etats-Unis, sont réticents à le faire, du moins à court terme.

Gérard Truchon

An experienced journalist in internal and global political affairs, she tackles political issues from all sides
Bouton retour en haut de la page