Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles

Guerre en Ukraine : quelles sont les nouvelles armes bientôt livrées par la France à Kiev ?

La France livrera prochainement à l’Ukraine des véhicules blindés « anciens » mais « toujours fonctionnels », ainsi que des missiles Aster.
« On peut en parler des centaines pour 2024 et début 2025 », précise le ministre des Armées, Sébastien Lecornu.

Suivez la couverture complète

Ukraine : deux ans de guerre

Un nouveau programme d’aide à l’Ukraine dans sa guerre contre la Russie. Le ministre des Armées, Sébastien Lecornu, l’a annoncé dans un entretien à La galerie publié samedi soir, que la France allait bientôt livrer à Kiev « des centaines » vieux véhicules blindés mais « toujours fonctionnel »ainsi que les missiles Aster.

« Pour tenir une ligne de front aussi vaste, l’armée ukrainienne a besoin, par exemple, de nos véhicules blindés de front (AVB) : c’est absolument essentiel pour la mobilité des troupes »explique Sébastien Lecornu. «Ces équipements anciens, toujours opérationnels, pourront profiter directement à l’Ukraine en quantités importantes. On peut en parler des centaines pour 2024 et début 2025. »

Les célèbres véhicules blindés de transport de troupes VAB, vieux de plus de 40 ans, sont remplacés dans l’Armée française par les véhicules blindés Griffon de nouvelle génération.

Munitions « téléopérées »

Répondant aux demandes pressantes de l’Ukraine de renforcer ses capacités de défense anti-aérienne, la France va « débloquez un nouveau lot de missiles Aster 30 » pour l’appareil SAMP/T MAMBA, l’équivalent de l’American Patriot. « Nous développons également des munitions télécommandées dans des délais très courts, pour les livrer aux Ukrainiens cet été »ajoute le ministre.

Mardi, Sébastien Lecornu a indiqué qu’il n’exclurait pas de recourir à des réquisitions ou d’exiger des industriels qu’ils privilégient les besoins militaires sur les besoins civils, pour accélérer la production. Près La galerieil a de nouveau mis la pression, ordonnant à l’industrie de défense de produire toujours plus vite pour répondre aux besoins de l’armée française tout en assurant un soutien à long terme à l’Ukraine.

Constituer des stocks

« Le constructeur européen de missiles MBDA nous doit des livraisons rapides. Ce vendredi, des arrêtés ont été publiés sur le pouvoir de police du ministre des Armées en matière d’obligations de stock, de priorisation des contrats, voire de réquisition.»insiste Sébastien Lecornu. « J’ai demandé à la Direction générale de l’armement (DGA) de me faire des propositions pour la mise en œuvre de ces mesures visant à accélérer la production du missile Aster »il continue. « La DGA va émettre une première injonction à MBDA afin qu’elle constitue des stocks suffisants de composants. Pour être clair, j’exige la constitution de stocks pour produire des munitions.»

  • Lire aussi

    Lire aussi

    VIDÉO – « 50 % des armes destinées à l’Ukraine ne sont pas livrées » : ces alliés qui n’honorent pas leurs promesses

Le ministre a fait valoir qu’outre l’Ukraine, la France avait également besoin de missiles pour lutter en mer Rouge contre les attaques des Houthis. En novembre, les rebelles yéménites soutenus par l’Iran ont lancé une campagne de frappes de drones et de missiles contre les transports maritimes dans cette région essentielle au commerce mondial.


JC avec l’AFP

Cammile Bussière

One of the most important things for me as a press writer is the technical news that changes our world day by day, so I write in this area of technology across many sites and I am.
Bouton retour en haut de la page