Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Bourse Entreprise

Ce puissant outil de reconnaissance automatique d’Amazon était en fait 1 000 Indiens derrière un écran

Aux États-Unis, Amazon dispose d’un réseau de magasins de proximité appelé Amazon Fresh et Amazon Go. L’une des promesses de la marque est un système de reconnaissance en temps réel, pour rendre le paiement facultatif (les caméras savent ce que vous avez pris). Ce système, qui serait en réalité géré par des humains en Inde, va s’arrêter.

« Just Walk Out » est le nom d’une technologie révolutionnaire inventée par Amazon, que l’on retrouve dans ses magasins Amazon Fresh et que d’autres marques peuvent acquérir (même si peu ont manifesté leur intérêt). Son concept est assez simple : oubliez les caisses, le client est suivi par une intelligence artificielle qui facture automatiquement le compte Amazon lorsqu’il quitte le magasin, en surveillant ce qu’il prend et ce qu’il remet.

Après plusieurs mois de pause, Amazon abandonne sa technologie aux Etats-Unis (seul le Royaume-Uni la conserve, pour le moment). Selon The Information, l’entreprise se concentrera sur une expérience d’achat plus traditionnelle. Pour cause, Just Walk Out n’était pas aussi magique qu’annoncé.

1 000 opérateurs en Inde

Techniquement parlant, Just Walk Out n’est pas une arnaque. Il y a en effet une intelligence artificielle derrière ce système, qui utilise des caméras pour suivre les clients. Amazon scanne également les mains des acheteurs lorsqu’ils entrent, afin de relier le suivi de leurs mouvements au compte correspondant.

Le problème est que Just Walk Out n’est pas toujours fiable, ce qui amène Amazon à vérifier le fonctionnement de ses logiciels. Depuis plusieurs mois, la rumeur court que 1 000 employés en Inde accèdent aux flux des caméras en temps réel et corrigent la machine. C’est beaucoup pour un système censé remplacer les caissiers.

Il y a une différence entre la présentation et la réalité.Il y a une différence entre la présentation et la réalité.
Il y a une différence entre la présentation et la réalité. // Source : Amazone

Conséquence directe sur l’expérience client : les tickets de caisse mettent des heures à arriver, les auditeurs ne pouvant pas tout suivre en direct. Un paiement avec un écran ou des employés va plus vite.

La fin de la super-automatisation ?

Quel avenir pour les magasins physiques ? Si Amazon abandonnera sûrement l’idée d’une IA qui surveille les achats (d’autant plus qu’un tel système pose des problèmes de confidentialité), l’entreprise n’entend pas revenir aux caissiers humains. . Elle a réalisé ce qu’elle appelle « Dash Cart », une sorte de caddie connecté. Il surveille les produits placés par le client et vous permet d’éviter le paiement. C’est moins ambitieux, mais sans doute plus efficace.

Le panier d'achat Amazon Dash Cart.Le panier d'achat Amazon Dash Cart.
Le panier d’achat Amazon Dash Cart. // Source : Amazone

En France, Amazon n’exploite aucun magasin physique (l’entreprise a racheté le réseau Whole Foods aux États-Unis, en plus de ses propres magasins Go and Go). Elle pourrait néanmoins proposer ses caddies connectés aux géants de la distribution, puisqu’eux aussi innovent sur ce volet depuis plusieurs années.

@numerama

À Augny, près de Metz, Amazon dispose d’un gigantesque entrepôt sur quatre étages. De nombreuses tâches y ont été automatisées, ce qui en fait l’un des centres de distribution les plus modernes d’Europe. Reportage sur place. #amazon #reportage #entrepot #amazonentrepot #fastshop #tech #news #numerama

♬ son original – Numerama – Numerama


Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux vélos électriques ? Abonnez-vous maintenant à notre newsletter Watt Else !

Ray Richard

Head of technical department in some websites, I have been in the field of electronic journalism for 12 years and I am interested in travel, trips and discovering the world of technology.
Bouton retour en haut de la page