Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Bourse Entreprise

Vérifiez bien vos relevés bancaires

Gardez un oeil attentif sur vos relevés de compte bancaire en ce moment : de nombreuses personnes ont constaté des retraits effectués sans leur consentement par une tristement célèbre société.

C’est une mésaventure malheureusement banale dont on pourrait se passer. En consultant votre compte bancaire, vous constatez que des retraits inconnus ont été effectués et les descriptions des transactions ne vous disent absolument rien. Très souvent, il s’agit d’un abonnement à un service auquel vous êtes abonné depuis longtemps et dont vous avez oublié l’existence, qu’il vous suffit de résilier si vous n’en avez plus besoin. Mais parfois les choses sont plus complexes, ou plus vicieuses. Et vous risquez de vous retrouver indûment facturé pour un contrat… que vous avez résilié il y a plusieurs années !

C’est l’amère expérience qu’ont vécu de nombreux anciens clients de la Société Française d’Assurance Multimédia (SFAM), société spécialisée dans la vente d’assurances et d’extensions de garantie pour les appareils mobiles et multimédias, dont les smartphones. SFAM est une filiale d’Indexia, groupe composé de six sociétés, dont cinq sont actuellement poursuivies en justice pour pratiques anti-licenciement. Très défavorablement connu des autorités de régulation du commerce et de lutte antifraude, le groupe est également interdit de commercialiser de nouveaux contrats d’assurance depuis avril 2023. Un beau CV.

Mais cela ne semble pas empêcher la SFAM de procéder à des prélèvements abusifs, pour des montants conséquents, sur les comptes d’anciens clients. Comme le rapporte 60 Millions de consommateurs dans un article du 26 mars 2024, plusieurs ex-clients de l’entreprise se sont récemment vu facturer coup sur coup 29,99 € puis 69,99 €, pour une assurance qu’ils avaient pourtant résiliée il y a plusieurs années et malgré l’annulation de le mandat de prélèvement SEPA correspondant. Des cas similaires avaient déjà été signalés début janvier par l’UFC Que Choisir, pour des montants équivalents et selon les mêmes méthodes douteuses.

Même si vous n’avez actuellement aucun contrat en cours avec la SFAM, vous pourriez être victime de cette mésaventure si vous avez acheté un téléphone ou un ordinateur entre 2017 et 2022 chez l’un des nombreux partenaires de l’assureur, comme Fnac-Darty ou CDiscount, et que vous avez pris souscrire une assurance ou une extension de garantie vendue avec l’appareil à l’époque, même si vous l’avez annulé depuis. Surveillez donc attentivement vos comptes bancaires dans les semaines à venir, et si vous détectez un tel prélèvement, faites immédiatement opposition auprès de votre banque, révoquez le mandat de prélèvement SEPA associé et signalez l’entreprise sur le service en ligne SignalConso !

Ray Richard

Head of technical department in some websites, I have been in the field of electronic journalism for 12 years and I am interested in travel, trips and discovering the world of technology.
Bouton retour en haut de la page