Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles sportives

l’affaire du tifo Bougheraba crée des remous au sein du club marseillais

Le déploiement d’un tifo à l’effigie du comédien marseillais Redouane Bougheraba dans la tribune Ganay du stade Vélodrome avant le coup d’envoi de la Classique OM-PSG a suscité beaucoup d’interrogations et surtout des tensions, voire de la colère au sein du club, notamment avec le président Pablo Longoria.

L’OM se retrouve face à une nouvelle polémique. Comme si cette défaite à 11 contre 10, avec un PSG capable de se retrouver en supériorité numérique sur deux contre-attaques fatales, n’avait pas de quoi agacer, dans un club déjà contrarié par une pagaille de pépins physiques, avec une dernière blessure en date. , celui de Chancel Mbemba.

Au-delà des soucis provoqués par une deuxième défaite consécutive en Ligue 1, dimanche contre le Paris Saint-Germain (0-2), il y a désormais l’affaire du tifo ! Supporters, observateurs, et même dirigeants de club, beaucoup n’ont pas compris comment ce tifo, rendant hommage à l’humoriste Redouane Bougheraba porteur de la Ligue des champions, avait pu se retrouver au milieu de la tribune Ganay.

Exposé devant les caméras du monde entier, et devant des (télé)spectateurs quelque peu interloqués, qui ont parfois eu beaucoup de mal à comprendre le sens de ce tifo, il s’agissait donc de Redouane Bougheraba. Personnalité appréciée de nombreux Marseillais, l’humoriste doit sa présence sur un tifo à caractère commercial, préparé avec la complicité des Sud Winners, pour rappeler qu’il sera « pour toujours le premier » comédien à faire le show au Vélodrome. stade (en juin prochain).

Le tifo de l'OM pour chambrer le PSG en Ligue des Champions, le 31 mars 2024
L’équipe de l’OM vainqueur du PSG en Ligue des champions, le 31 mars 2024 © Prime Video

Ce tifo a suscité beaucoup de réactions. Sur les réseaux sociaux ou en tribunes, de nombreux supporters se sont plaints qu’un coup marketing s’emparait des tribunes dans un moment aussi important et symbolique que l’entrée des joueurs devant OM-PSG.

D’autres passionnés n’ont pas manqué de pointer un certain manque de goût, quatre ans jour pour jour après la mort de Pape Diouf. Et tandis qu’Éric Gerets était au Vélodrome, dans un stade qui aime honorer ceux qui ont écrit la prestigieuse histoire de l’OM. N’y avait-il pas d’autres personnalités à mettre en avant lors de cette soirée si particulière ? La question se pose en interne, où la colère succède à l’incompréhension, et crée quelques troubles.

Un manque de respect pour l’histoire du club, selon Pablo Longoria

Selon nos informations, de nombreux dirigeants de clubs n’étaient pas au courant de cette initiative en préparation depuis plusieurs semaines. Le président de l’OM, ​​Pablo Longoria, confie même qu’il était abasourdi et très vexé de ne pas avoir été consulté ni tenu informé qu’un tel tifo, au milieu de la tribune Ganay, à visée commerciale, était en préparation.

La direction de l’OM enquête actuellement pour savoir comment ce projet a pu être validé au sein du club. Pablo Longoria a fait savoir à ses équipes qu’il vivait cela comme un manque de respect envers l’histoire du club et que cet épisode reflétait un manque de sérieux et de professionnalisme au sein de l’institution olympienne. L’OM n’a pas aimé ce mélange des genres, dans une soirée qui ne devrait être consacrée qu’au football.

Découvrir au dernier moment les tifos fabriqués dans les virages nord ou sud n’a pas posé de problème, bien au contraire, le vélodrome est sans égal dans ce domaine. Etre mis devant le fait accompli avec un tifo commercial au milieu de la tribune Ganay, sans que l’OM sache vraiment qui a donné le feu vert, cela a été bien plus bouleversant pour la direction du club, très agacée. Ce tifo aura réussi au moins dans sa mission première : faire parler… et faire le buzz.

Jeoffro René

I photograph general events and conferences and publish and report on these events at the European level.
Bouton retour en haut de la page