Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles sportives

Guerre en Ukraine. Moscou menace de boycotter les produits français… Le point sur la nuit

Moscou a demandé dimanche 31 mars à Kiev d’extrader son propre chef des services secrets. Selon le gouvernement russe, lui et d’autres seraient impliqués dans « Attaques terroristes » sur son terrain. Kiev a rejeté ces demandes, les considérant sans valeur et « cyniques « .

A lire aussi : Guerre en Ukraine : quels sont ces blindés VAB que la France veut une nouvelle fois fournir à Kiev ?

Dans un communiqué, le ministère russe des Affaires étrangères a écrit qu’il avait demandé aux autorités ukrainiennes d’arrêter et d’extrader le chef du SBU, les services secrets ukrainiens, Vassyl Maliouk. Le gouvernement russe cite deux conventions internationales contre le terrorisme pour justifier sa demande.

Selon la diplomatie russe, M. Maliouk lui-même a reconnu avoir « a organisé le bombardement du pont de Crimée en octobre 2022 et a révélé les détails de l’organisation d’autres attaques terroristes en Fédération de Russie ».

Moscou en colère contre la France

Moscou a menacé la France d’un boycott de ses produits après les déclarations de la maire de Paris, Anne Hidalgo. En voyage à Kiev jeudi, elle a envoyé un message à la Russie moins de quatre mois avant les Jeux Olympiques. « Je veux dire aux athlètes russes et biélorusses qu’ils ne sont pas les bienvenus à Paris »dit-elle.

La porte-parole du ministre russe des Affaires étrangères a publié un message sur son compte Telegram menaçant de boycotter les produits français, en réaction à cette déclaration.

« Jusqu’à présent, les produits français ne sont pas étiquetés avec des autocollants « nous ne sommes pas les bienvenus à Moscou », mais je sais que nos partisans ne peuvent pas être arrêtés s’ils prennent une telle décision (…) nous avons un large choix de produits qui peuvent remplacer de nombreux produits français. (…) Encore une déclaration de ce genre et les représentants du monde économique français prendront d’assaut la mairie de Paris, à la suite des agriculteurs.»elle a écrit.

Une femme décède en Russie

Dimanche après-midi, le gouverneur de l’oblast de Belgorod, en Russie, a annoncé que le village de Duanïk avait été touché par des bombardements des forces armées ukrainiennes. Une femme a été tuée, elle se trouvait dans la rue au moment des attentats.

Les bombardements russes dénoncés

Volodymyr Zelensky a de son côté dénoncé les bombardements russes.

« Il ne se passe pas une nuit ni un jour sans que la terreur russe ne tente à nouveau de détruire nos vies. Hier soir, ils ont encore tiré des missiles Shahed et (des drones) sur les gens. »a dénoncé dimanche le président ukrainien sur Telegram.

Les frappes russes ont de nouveau visé des infrastructures en Ukraine dans la nuit de samedi à dimanche, tuant au moins une personne, selon les autorités ukrainiennes.

Message de paix du pape

Le pape François a appelé à « un échange général de tous les prisonniers entre la Russie et l’Ukraine »lors de son message de Pâques dimanche au Vatican. « Tout en appelant au respect des principes du droit international, j’appelle à un échange général de tous les prisonniers entre la Russie et l’Ukraine »a-t-il ajouté devant ses fidèles.

A lire aussi : CARTE. Guerre en Ukraine : bombardements russes, le pape plaide pour la paix… Le point du jour

Jeoffro René

I photograph general events and conferences and publish and report on these events at the European level.
Bouton retour en haut de la page