Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles

en quoi consiste ce projet de temps lunaire de référence confié à la Nasa par la Maison-Blanche ?

La Maison Blanche vient de demander à l’agence spatiale américaine de définir un cadre temporel de référence lunaire, pour les besoins du nombre croissant de missions d’exploration spatiale.

Publié


Mise à jour


Temps de lecture : 2 minutes

La lune observée depuis la ville de Chambéry, le 7 avril 2020. (VINCENT ISORE/MAXPPP)

Quand il est 7 heures sur Terre, quelle heure est-il sur la Lune ? C’est la question à laquelle la NASA doit répondre. Mardi 2 avril, la Maison Blanche vient de demander à son agence spatiale de définir un cadre temporel lunaire de référence pour les futures missions d’exploration.

Sur terre, nous disposons du temps universel de référence, UTC en anglais. Toutes les horloges du monde sont réglées sur des fuseaux horaires coordonnés, qui s’appuient sur un réseau mondial d’horloges atomiques et mesurent le passage du temps à travers les changements d’état de l’atome. Sur la Lune, la même chose devrait exister en prévision des différentes missions prévues dans les années à venir, indique la Maison Blanche, notamment avec le programme Artemis, qui doit envoyer des astronautes sur la Lune à partir de 2026. Dans une note envoyée cette semaine, l’État américain a donc demandé à la NASA de travailler à l’établissement d’un « temps lunaire coordonné », le LTC.

Quelque 58,7 microsecondes d’avance prises chaque jour

Il est impossible d’aligner simplement l’heure lunaire sur l’heure terrestre, car sur la Lune, le temps passe un peu plus vite que sur Terre, en raison d’une gravité plus faible. Cela signifie que sur la Lune, les montres et les chronomètres ont chaque jour une avance très précise de 58,7 microsecondes par rapport à nos horloges terrestres. Cela paraît petit comme ça, mais lorsqu’il s’accumule, ce retard finit par poser problème, notamment lorsqu’il s’agit de configurer des engins spatiaux ou des satellites, qui nécessitent beaucoup de précision pour mener à bien leur mission.

Un étalon horaire lunaire unifié est en effet nécessaire, pour sécuriser les transferts de données entre appareils spatiaux, pour se synchroniser parfaitement avec le temps qui passe sur terre et aussi pour éviter les erreurs de géolocalisation sur la Lune.

Dans un tout autre registre, la lune fera également beaucoup parler de lui lundi aux Etats-Unis puisqu’elle passera devant le soleil. Ce phénomène d’éclipse totale se produira lundi soir et sera visible pour les 32 millions de personnes qui vivent dans une bande diagonale allant de l’ouest du Mexique à l’est du Canada. Vues de la Terre, les deux étoiles se chevaucheront donc parfaitement, ce qui plongera la zone concernée dans l’obscurité, révélant tout juste la couronne solaire, la couche externe du soleil, qui suscite beaucoup d’intérêt scientifique.

Cammile Bussière

One of the most important things for me as a press writer is the technical news that changes our world day by day, so I write in this area of technology across many sites and I am.
Bouton retour en haut de la page