Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles sportives

Cyclisme. Tour du Pays basque

Les problèmes et la malchance ne le font pas lâcher pas David Gaudu…Alors qu’il espérait avancer cette semaine sur le Tour du Pays Basque après un début de saison compliqué, le leader du Groupama-FDJ doit finalement renoncer à prendre le départ de la 3ème étape ce mercredi, suite à une nouvelle chute la veille sur les routes mouillées de la finale de la 2ème étape, vers Cambo-les-Bains. Comme vient deannonce l’équipe de France, le grimpeur breton s’est écrasé dans la dernière descente à 4 km de l’arrivée, peu avant son équipier Romain Grégoire ne tombe pas aussi. Si il a d’abord pu se relever puis franchir la ligne 23 secondes derrière le vainqueur Paul Lapeira, Gaudu puis j’ai passé des examens qui ont révélé « blessures importantes à la main droite, nécessitant une intervention chirurgicale tard dans la soirée »noté Jacky Maillot, médecin de l’équipe, dans un communiqué. Un nouveau revers après sa stupide chute et son abandon sur Paris-Nice.

Paul Lapeira rit, David Gaudu pleure sur la 2ème scène…

Benoît Vaugrenard : « Le chat noir nous poursuit depuis quelques semaines. Il commence à faire beaucoup… »

Exiger « quelques jours de repos »cette blessure ne doit pas remettre en cause sa participation aux classiques ardennaises, même si « son programme sera communiqué ultérieurement« . Directeur sportif de la course basque, Benoît Vaugrenard est revenu sur cette journée sombre pour la formation animée par Marc Madiot. « Les gars ont fait une belle course, ils étaient toujours en bonne position, tout s’est bien passé jusqu’aux cinq kilomètres… puis a vacillé. Il y a eu des chutes dans la dernière descente, et nos deux leaders ont été malheureusement touchés. David a été rattrapé dans le premier, à six kilomètres de là. Il chute, revient rapidement sur la bonne voie, mais ça roule à toute vitesse. Il n’a pas réalisé quand il est tombé, il ne pensait qu’à revenir. Sa main est vraiment abîmée, il a eu dix points de suture. Il ne peut ni freiner ni changer de vitesse. Hier soir, il était motivé pour continuer mais aujourd’hui c’est la main qui a dit non. C’est douloureux pour lui, il va devoir continuer à se battre mais pour le moment il n’a pas de chance. C’est un autre revers.

Le seul point « positif » qui peut sauver le reste de la semaine, Romain Grégoire, arrivé en 145ème position avec plus de deux minutes de retard, a été logiquement reclassé dans le temps du premier peloton et reste donc en lice pour le classement général à la 13ème place, même s’il devra se remettre de sa chute. « Romain a glissé deux bornes, juste au pied du faux plat final. Cependant, il avait fait le bon choix avec Lorenzo car ils étaient en tête du peloton. C’est vraiment frustrant. Il n’y a rien de bien méchant, mais ce n’est pas idéal car on sait que le Tour du Pays Basque n’est déjà pas facile quand on est à 100%.. Nous allons reprendre le combat avec des objectifs, mais c’est un vrai coup dur car ils ont encore donné et nous ne sommes plus récompensés. Le chat noir nous poursuit depuis plusieurs semaines. Ça commence à faire beaucoup. Ce n’est pas facile à avaler. »conclut Benoît Vaugrenardévidemment déçu.

Jeoffro René

I photograph general events and conferences and publish and report on these events at the European level.
Bouton retour en haut de la page