Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Bourse Entreprise

Comment l’italien Calzedonia a révolutionné la lingerie

Une success story que les banques italiennes aimeraient introduire en bourse.
Reynaud Julien / Reynaud Julien/APS-Medias/ABACA

DÉCRYPTION – L’entreprise fondée en 1986 s’est imposée comme l’une des grandes réussites du capitalisme italien des trente dernières années. Mais le modèle imposé par son créateur, Sandro Veronesi, semble marquer le pas.

Jusqu’où s’élèvera Calzedonia, récemment rebaptisée Oniverse, anagramme du nom de son fondateur, Sandro Veronesi. Cette formidable réussite entrepreneuriale typique du capitalisme vénitien est celle de cet entrepreneur de 65 ans qui a créé l’entreprise en 1986. Il revendique haut et fort un positionnement socialement responsable très en vogue. Onuniverse a réalisé 3,1 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2023, dont 62% hors d’Italie.

Sandro Veronesi a révolutionné le commerce européen des sous-vêtements. Dans un marché très fragmenté avec des magasins multimarques, elle a adopté un modèle intégré, avec une entreprise présente sur l’ensemble de la chaîne – conception, fabrication, distribution – et capable de générer des marges très élevées.

Un réseau de distribution mondial

Ce véritable distributeur de billets a permis de développer un réseau de distribution mondial pour plusieurs marques spécialisées, avec pas moins de 5 644 magasins dans le monde fin 2023, dont près de 2 200 franchisés. Sandro Veronesi a également fait de nombreuses incursions…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 80% à découvrir.

Vente flash

4,49€/mois pendant 12 mois

Déjà inscrit? Se connecter

Ray Richard

Head of technical department in some websites, I have been in the field of electronic journalism for 12 years and I am interested in travel, trips and discovering the world of technology.
Bouton retour en haut de la page