Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles sportives

Comme Victor Wembanyama, ils ont flirté avec le quadruple-double

NBA – Face aux Nuggets, Victor Wembanyama est passé à un bloc et deux passes décisives de réaliser le cinquième quadruple-double de l’histoire !

Plus les semaines passent, plus il semble inévitable de voir, un jour, Victor Wembanyama réussir à quadruple-double en NBA, car il accumule les statistiques avec aisance, tant au niveau des points que des rebonds, des passes, des blocages et des interceptions. Evidemment, plutôt que de se limiter au quadruple-double, certains osent parler de… quintuple-double !

Mardi soir, sur le parquet des Nuggets, leaders de la Conférence Ouest et champions en titre, « Wemby » s’est en tout cas permis de frôler le 10-10-10-10 comme rarement, compilant pas moins de 23 points, 15 rebonds, 9 contres et 8 passes décisives (en 34 minutes) ! Un peu plus d’un mois après avoir signé un… « cinq par cinq » !

Trente ans que David Robinson attend un successeur…

En définitive, il n’est clairement pas impensable d’imaginer Victor Wembanyama imiter Nate Thurmond (1974), Alvin Robertson (1986), Hakeem Olajuwon (1990) et David Robinson (1994), les quatre seuls joueurs qui, à ce jour et depuis 1973, ont accumulé au moins 10 unités dans quatre catégories statistiques différentes (positives).

Après 1994, plusieurs d’entre eux ont pourtant failli rejoindre ce cercle ultra-fermé mais, à chaque fois, ils ont manqué soit de rebonds, d’interceptions, soit de contres, voire carrément… de points pour un !

Un pêle-mêle de ces joueurs qui ne sont pas loin de réaliser ce quadruple-double mythique depuis 1994.

Alonzo Deuil (1995) : 26 points, 13 rebonds, 7 passes décisives, 9 contres
Clyde Drexler (1996) : 25 points, 10 rebonds, 9 passes décisives, 10 interceptions
Chris Mullin (1997) : 19 points, 10 rebonds, 12 passes décisives, 7 interceptions
Vlade Divac (1997) : 10 points, 12 rebonds, 9 passes décisives, 7 contres
Mookie Blaylock (1998) : 14 points, 8 rebonds, 11 passes décisives, 10 interceptions
Chris Webber (1999) : 25 points, 15 rebonds, 8 passes décisives, 9 contres
Kévin Garnett (1999) : 22 points, 15 rebonds, 10 passes décisives, 7 interceptions
Mike Bibby (2000) : 14 points, 11 rebonds, 11 passes décisives, 7 interceptions
Shaquille O’neal (2001) : 28 points, 20 rebonds, 9 passes décisives, 8 contres
Ron Artest (2002) : 24 points, 9 rebonds, 9 passes décisives, 8 interceptions
Tim Duncan (2003) : 21 points, 20 rebonds, 10 passes décisives, 8 contres
Andreï Kirilenko (2006) : 15 points, 11 rebonds, 8 passes décisives, 8 contres
Chris Paul (2009) : 33 points, 10 rebonds, 11 passes décisives, 7 interceptions
Chris Paul (2009) : 27 points, 10 rebonds, 15 passes décisives, 7 interceptions
Rajon Rondo (2011) : 6 points, 11 rebonds, 11 passes décisives, 8 interceptions
Michael Carter-Williams (2013) : 22 points, 7 rebonds, 12 passes décisives, 9 interceptions
Anthony Davis (2015) : 36 points, 14 rebonds, 7 passes décisives, 9 contres
Ricky Rubio

(2015) : 9 points, 10 rebonds, 12 passes décisives, 8 interceptions
Vert Draymond (2017) : 4 points, 11 rebonds, 10 passes décisives, 10 interceptions
Joël Embiid (2022) : 59 points, 11 rebonds, 8 passes décisives, 7 contres
Victor Wembanyama (2024) : 23 points, 15 rebonds, 8 passes, 9 contres

Une mission très, très périlleuse

Le mot de la fin revient à Nate Thurmond et Hakeem Olajuwon, deux des quatre joueurs ayant réussi à réaliser un quadruple-double au cours de leurs carrières respectives, et qui témoignent de la difficulté de cet accomplissement, du jamais vu depuis 30 ans.

 » La raison pour laquelle il est si difficile de réaliser un quadruple-double est qu’il faut qu’un joueur domine le jeu des deux côtés du terrain, sans être trop égoïste pour atteindre le quota de passes décisives, sans commettre de fautes ou avoir un écart trop grand. rester sur le terrain, tout en prenant suffisamment de risques pour contrer et voler suffisamment de ballons » commentait par exemple feu Nate Thurmond, auteur de 22 points, 14 rebonds, 13 passes et 12 contres en octobre 1974.

 » Ce n’est ni plus ni moins que la chose la plus difficile à accomplir pour un basketteur. J’ai un immense respect pour ceux qui ont réussi à y parvenir. Quand on y pense, c’est fou. » ajoutera Hakeem Olajuwon, auteur de 18 points, 16 rebonds, 10 passes et 11 contres en mars 1990.

La bonne nouvelle pour Victor Wembanyama, c’est que, même s’il dit ne pas en faire une priorité, il semble avoir le profil adéquat pour le quadruple-double, avec son gabarit, sa mobilité, son agilité, son altruisme et son talent…

Victor Wembanyama Pourcentage Rebonds
Saison Équipe MJ Min. Coups 3pts LF Désactivé Déf Tôt PD Faire la fête Int Pb CT Points
2023-24 SAN 67 29 46.4 31,9 79,4 2.3 8.2 10.5 3.7 2.2 1.3 3.6 3.5 21.2
Total 67 29 46.4 31,9 79,4 2.3 8.2 10.5 3.7 2.2 1.3 3.6 3.5 21.2

Comment lire les statistiques ? MJ = matchs joués ; Min = Minutes ; Tirs = Tirs réussis / Tentatives de tir ; 3pts = 3 points / 3 points tentés ; LF = lancers francs effectués / lancers francs tentés ; Off = rebond offensif ; Def=rebond défensif ; Tot = Total des rebonds ; Pd = passes décisives ; ETP : Fautes personnelles ; Int = Interceptions ; Bp = Balles perdues ; Ct : Contre ; Points = Points.

Jeoffro René

I photograph general events and conferences and publish and report on these events at the European level.
Bouton retour en haut de la page