Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles sportives

aucun tir, douze ballons perdus… les très mauvaises stats Mbappé avant son remplacement

Avant de sortir, contrarié, à la 65e minute lors de la Classique OM-PSG, Kylian Mbappé avait traversé le choc sans peser sur la défense marseillaise avec un déchet inhabituel et un danger inexistant.

Kylian Mbappé (25 ans) aura animé l’avant et l’après match de son dernier passage à Marseille avec le maillot du PSG sur le dos. Il s’est montré beaucoup plus discret pendant. Si Luis Enrique avait laissé planer le doute sur son éventuel non-titularisation au Vélodrome avant le choc, il a finalement aligné sa star d’entrée en lui confiant le brassard de capitaine, en l’absence de Marquinhos (blessé). Mais le meilleur buteur de L1 (24 buts), positionné à gauche de la ligne offensive, ne représentait pas la menace habituelle pour la défense marseillaise.

Plus faible total de passes réussies par les joueurs du PSG

En un peu plus d’une heure de jeu, l’international français (77 sélections, 46 buts) n’a pas tenté le moindre tir. Pressé de près par le latéral droit (gaucher) Ulisses Garcia mais aussi Chancel Mbemba ou Jordan Veretout, il n’a touché que 31 ballons et en a perdu 12. Seul Randal Kolo Muani possède un bilan inférieur (16 ballons touchés) parmi les titulaires parisiens, selon le site de statistiques WhoScored.

Le champion du monde affiche également le plus faible pourcentage de passes réussies parmi les joueurs de champ parisiens (70 %, 14 sur 20). Une performance dans la lignée de ses deux performances ratées avec l’équipe de France en matchs amicaux et de la baisse de son passage à Paris depuis l’annonce interne de son départ du club en fin de saison.

L’expulsion de Lucas Beraldo (40e) l’a isolé un peu plus même si la pression marseillaise pour marquer aurait pu lui offrir un peu plus d’espace. Parmi les rares gestes notables de l’ancien Monégasque, Mbappé s’est mué en premier défenseur en taclant une relance adverse en début de seconde période. C’était quelques instants avant de céder sa place à Gonçalo Ramos. A la vue du numéro 7 au tableau d’affichage, le meilleur buteur du PSG n’a guère eu de goût pour le choix de son entraîneur, qu’il a évité en revenant sur le banc, avant de rejoindre directement les vestiaires avec Ousmane Dembélé.

Interrogé sur les raisons du remplacement de sa star, Luis Enrique s’est montré agacé. « C’est toujours la même musique, chaque semaine, c’est fatigant », a-t-il déploré au micro d’Amazon Prime Video. « Je suis l’entraîneur, je prends des décisions tous les jours. Et c’est ce que je vais faire jusqu’à mon dernier jour au PSG. J’essaie toujours de trouver la meilleure solution pour Paris. Parfois, je peux me tromper mais ce sont mes les choix. » Cela s’est avéré payant puisque Gonçalo Ramos, qui prenait la place de Mbappé, inscrivait le deuxième but parisien (85e).

Meilleurs articles

Jeoffro René

I photograph general events and conferences and publish and report on these events at the European level.
Bouton retour en haut de la page