Skip to content
Zone euro : taux de chômage inchangé en juin à 6,6 %, toujours au plus bas


Le taux de chômage de la zone euro est resté inchangé en juin à 6,6% de la population active, son plus bas historique atteint en mai, a annoncé lundi l’institut Eurostat.

L’indicateur est au plus bas depuis que l’Office européen des statistiques a commencé à compiler cette série en avril 1998. Pour l’ensemble de l’Union européenne, le taux de chômage était de 6,0 %, un taux identique également à celui enregistré en mai révisé à la baisse, également un plus bas historique.

Sur un an en juin, le taux de chômage baisse de 1,3 point dans la zone euro et de 1,2 dans l’UE.

Chez les jeunes (moins de 25 ans), en revanche, le taux de chômage a augmenté en juin de 0,4 point par rapport à mai dans la zone euro et de 0,3 point dans l’UE, pour s’établir à 13,6 % dans l’UE et la zone euro.

Quelque 12,93 millions d’hommes et de femmes sont restés au chômage dans les 27 pays de l’UE, dont 10,92 millions dans les 19 pays partageant la monnaie unique.

Dans l’UE, les taux de chômage les plus élevés en juin ont été enregistrés en Espagne (12,6%), en Grèce (12,3%), en Italie (8,1%) et en Suède (7,6%). %).

En France, 7,2 % de la population active était au chômage, selon les données d’Eurostat.

La République tchèque (2,4%), la Pologne (2,7%) et l’Allemagne (2,8%) avaient les taux de chômage les plus bas.

Le taux de chômage est le nombre de chômeurs en pourcentage de la population active.

Les chiffres d’Eurostat sont basés sur la définition du chômage du Bureau international du travail (BIT). Les chômeurs sont ceux qui ont activement cherché du travail au cours des quatre semaines précédentes et qui sont disponibles pour commencer à travailler dans les deux semaines suivantes.


zimonews Fr2En2Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.