Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles

Willy Schraen lance sa campagne au nom de la « ruralité heureuse » contre les « ayatollahs de l’écologie »


Un ancien troisième ligne du Stade toulousain (Louis Picamoles), un jeune « Reine d’Arles »ambassadeur des traditions provençales et taurines (Camille Hoteman), président de la Fédération des pêcheurs d’Ille-et-Vilaine (Jérémy Grandière), vice-champion olympique de tir à l’arc (Jean-Charles Valladont)… A six mois des élections européennes, la première Les candidats de la liste Alliance rurale, dévoilée mardi 5 décembre à l’ambassade d’Auvergne, un restaurant spécialisé dans l’aligot à Paris, prétendent incarner « l’art de vivre à la française »selon leur leader Willy Schraen, à la tête de la puissante Fédération nationale des chasseurs (1 million de membres).

Lire aussi l’interview (2020) : Article réservé à nos abonnés Willy Schraen, patron des chasseurs : « Nous sommes entrés dans une période de fracture idéologique assez forte »

Pas de gros poisson toutefois dans les filets de celui qui réfléchit à cette liste depuis des mois. Le chef multi-étoilé Pierre Gagnaire, qui a annoncé son départ fin novembre, selon l’hebdomadaire Indiquer, apparaître en position inéligible sur la liste, n’y sera finalement pas,  » manque de temps « , l’excuse Willy Schraen. Pas plus que l’ancien cycliste Bernard Hinault, dont le nom a également circulé.

S’ils tentent de réitérer le coup de force de la liste Chasse, pêche, nature et traditions de Jean Saint-Josse (qui avait obtenu 6,77% des voix en 1999), les instigateurs de l’opération, dont le lobbyiste Thierry Coste, veulent cette fois représenter « toutes les facettes de la ruralité »malgré l’identité de la tête de liste Willy Schraen, une figure du monde de la chasse.

« Des élites déconnectées de la vraie vie »

«  Notre combat n’est pas celui d’irréductibles Gaulois réfractaires”assure M. Schraen, qui fait l’éloge « pétanque et barbecue, apéritif et plats de porc ». Celui qui assume « un côté conservateur » mais refuse «  extrémisme », défend un « ruralité heureuse »une France «  tolérance, intégration, passion”qui demande simplement «  Laissez-le tranquille. ».

Refusant cependant d’être classé parmi les «  anti-européens »M. Schraen et ses colistiers dénoncent «  des élites déconnectées de la vraie vie » et le « technocrates » qui bientôt, « nous empêchera de choisir le papier peint de nos maisons ». L’Europe, ceci « poids lourd administratif » qui produit «des normes qui nous étouffent» Et « Entrave les libertés individuelles »doit « recentrez-vous sur vos fondamentaux »recommande M. Schraen, reprenant ainsi la rhétorique des partis populistes et eurosceptiques.

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés Elections européennes : à gauche, Raphaël Glucksmann rêve d’une « surprise politique »

Unis dans le rejet de «Ayatollahs de l’écologie»selon la formule qu’ils utilisent pour désigner les militants écologistes, dont le parti Europe Ecologie-Les Verts, le chasseur et ses colistiers, qui « tout un peu de boue sur les pieds »se disent  » amoureux de la nature «  Et « écologistes ».

Il vous reste 30% de cet article à lire. Le reste est réservé aux abonnés.

gn headline

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

francaisenouvelles

The website manager responsible for technical and software work, the electronic newspaper, responsible for coordinating journalists, correspondents and administrative work at the company's headquarters.
Bouton retour en haut de la page