Nouvelles localesPolitique

Wells Fargo dans un règlement de 94 millions de dollars sur l’abstention hypothécaire pendant la pandémie Par Reuters



© Reuters. FILE PHOTO: Un logo Wells Fargo est visible à New York, États-Unis, le 10 janvier 2017. REUTERS / Stephanie Keith / File Photo

Par Jonathan Stempel

(Reuters) – Wells Fargo (NYSE 🙂 & Co a conclu un règlement de 94 millions de dollars pour résoudre les recours collectifs, il a envoyé plus de 200 000 emprunteurs hypothécaires en difficulté à l’abstention pendant la pandémie de COVID-19 sans leur consentement.

Le règlement proposé a été déposé la semaine dernière devant un tribunal fédéral à Columbus, Ohio, et nécessite l’approbation d’un juge.

Il résout les allégations selon lesquelles Wells Fargo a décidé unilatéralement d’accorder des abstentions aux clients qui se sont renseignés sur leurs hypothèques ou ont exprimé des difficultés, mais n’ont pas explicitement demandé et ne voulaient pas de réparation.

L’abstention suspend temporairement l’obligation d’effectuer des versements hypothécaires.

Les clients ont déclaré que la décision de Wells Fargo avait nui à leur crédit, rendant plus difficile ou plus coûteux l’emprunt et entravant leur capacité à se refinancer à des taux d’intérêt historiquement bas.

Ils ont également déclaré que la décision violait la loi CARES, le plan de relance économique fédéral de mars 2020 concernant COVID-19, qui prévoit une abstention à la demande des emprunteurs.

Le règlement du 9 septembre couvre environ 212 000 à 213 000 prêts administrés par Wells Fargo, basé à San Francisco, et suspendus sans consentement éclairé du 1er mars 2020 au 31 décembre 2021.

Wells Fargo, la quatrième plus grande banque américaine, a nié avoir commis un acte répréhensible en acceptant de régler. Il n’a fait aucun commentaire dans l’immédiat mercredi.

Les premiers 35 millions de dollars du règlement seront distribués au prorata, soit en moyenne environ 165 dollars par prêt.

Les fonds restants feront l’objet d’un processus de réclamation ou seront utilisés pour payer les frais juridiques et administratifs.

Les avocats des clients de Wells Fargo peuvent demander jusqu’à 23,5 millions de dollars, soit 25 % du fonds de règlement, pour les frais juridiques.

Wells Fargo contient toujours les retombées d’un scandale vieux de six ans sur ses pratiques de vente, y compris l’ouverture de millions de comptes non autorisés.

Depuis 2018, il fonctionne sous les ordres de consentement de trois régulateurs financiers américains pour renforcer la gouvernance et la surveillance. La Réserve fédérale a également plafonné les actifs de la banque.

L’affaire est Echard contre Wells Fargo Bank NA, US District Court, Southern District of Ohio, No. 21-05080.


zimonews Fr2En2Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Cammile Bussière

One of the most important things for me as a press writer is the technical news that changes our world day by day, so I write in this area of technology across many sites and I am.
Bouton retour en haut de la page