Skip to content
Volodymyr Zelensky veut des pourparlers avec Xi Jinping pour mettre fin à la guerre


Le président ukrainien souhaiterait s’entretenir « en direct » avec son homologue chinois qui « peut influencer politiquement et économiquement la Russie », rapporte un média. Dans le même temps, le navire transportant la cargaison de céréales exportées par l’Ukraine a repris son voyage vers le Liban. Suivez les derniers développements de la guerre en Ukraine.

  • 05h36 : le navire Razoni en route vers le Liban

Après avoir été inspecté mercredi près d’Istanbul, le navire Razoni transportant la première cargaison de céréales exportée par l’Ukraine depuis le début de l’invasion russe a repris sa route vers le Liban. Il a franchi l’entrée nord du Bosphore mercredi, en début d’après-midi.

>> À lire aussi : Céréales : ce que l’on sait de l’accord signé entre l’Ukraine et la Russie

  • 02h07: Zelensky veut parler avec Xi Jinping pour mettre fin à la guerre

Le président ukrainien a déclaré qu’il aimerait avoir la possibilité de s’entretenir « directement » avec son homologue chinois Xi Jinping afin de mettre fin à la guerre en Ukraine, a rapporté jeudi le South China Morning Post.

Volodymyr Zelensky a exhorté le dirigeant chinois à user de son influence politique et économique sur la Russie pour mettre fin au conflit dans une interview au quotidien anglophone de Hong Kong. « (La Chine) est un État très puissant. C’est une grande économie. Elle peut influencer politiquement et économiquement la Russie. La Chine est également membre permanent du Conseil de sécurité des Nations Unies. »

  • 00h34 : le Sénat américain ratifie l’adhésion de la Suède et de la Finlande à l’OTAN

Le Sénat américain a approuvé une résolution soutenue par l’administration Biden ratifiant les protocoles d’adhésion de la Finlande et de la Suède à l’OTAN, suite à la décision historique des deux pays de renoncer à leur neutralité en raison de l’invasion russe en Ukraine.

« Ce vote historique est un signe important de l’engagement transpartisan durable des États-Unis envers l’OTAN, et de la volonté de faire en sorte que notre Alliance soit prête à relever les défis d’aujourd’hui et de demain. » , s’est félicité le président Joe Biden dans un communiqué.

Avec AFP et Reuters

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.