Nouvelles locales

« Vladimir Poutine-Xi Jinping, amis du Nouveau Monde »

L’EDITORIAL DU FIGARO – L’axe sino-russe n’est pas un faux-semblant. Il constitue un nouveau centre de gravité mondial, dans l’orbite duquel de nombreux pays « émergents » se positionnent par choix.

Cela ressemblait un peu à une conférence de paix ce jeudi à Pékin. Vladimir Poutine et son hôte, Xi Jinping, n’avaient sur les lèvres que des expressions bon enfant : soutien à « équité et justice dans le monde », Alliance « propice à la paix et à la stabilité », « principe de non-affrontement envers un tiers » et bien sûr, appelez à « une solution politique à la crise en Ukraine ». La Russie accélère cependant son offensive contre le pays voisin, où ses troupes ont conquis 280 km2 plus en une semaine, et les Chinois soutiennent activement – ​​bien que discrètement – ​​son effort de guerre.

Dans ce théâtre d’ombres, une ancienne tradition chinoise, les deux hommes s’offrent « camarade », comme au bon vieux temps. Ils exaltent leurs échanges commerciaux, qui ont doublé en deux ans, omettant leur nature (composants de missiles et moteurs de drones pour du pétrole bon marché), leur déséquilibre, qui rend Moscou toujours plus dépendante de Pékin…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous en reste 58% à découvrir.

Voulez-vous en savoir plus ?

Débloquez tous les objets immédiatement.

Déjà inscrit? Se connecter

Ray Richard

Head of technical department in some websites, I have been in the field of electronic journalism for 12 years and I am interested in travel, trips and discovering the world of technology.
Bouton retour en haut de la page