Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles sportives

Vers une domination de l’écurie Red Bull en 2024 ?


Une équipe de grille pourra-t-elle rattraper Red Bull en 2024 ? Très intelligent qui peut répondre à cette question immédiatement. En tout cas, certains joueurs du paddock semblent en douter…

Après le Grand Prix d’Abou Dhabi remporté par Max Verstappen, le patron de l’équipe Red Bull, Christian Horner, a plaisanté en disant que son équipe n’avait remporté « que » 21 des 22 courses de la campagne 2023 et qu’il y avait donc encore place à l’amélioration l’année prochaine. Une petite touche d’humour tellement britannique au terme d’une campagne ultra-dominée par Max Verstappen (19 victoires) et Red Bull qui n’a finalement laissé que des miettes à la concurrence.

La grande question sur toutes les lèvres en cette fin d’année est de savoir dans quelle mesure leurs rivaux seront capables d’améliorer leur jeu au cours de l’hiver pour pouvoir se rapprocher, voire dépasser, de l’équipe Red Bull en 2024, tandis que les aspects techniques la réglementation ne changera pas l’année prochaine et les pneus Pirelli resteront les mêmes que ceux utilisés lors de cette saison 2023.

Sur le papier donc, on pourrait se diriger tout droit vers un cycle de domination comme il y en a toujours eu en Formule 1 par le passé avec l’ère Schumacher/Ferrari, Vettel/Red Bull ou plus récemment Hamilton/Mercedes. En tout cas, Red Bull a déjà remporté le titre mondial pour la deuxième fois consécutive sans qu’aucune équipe présente sur la grille ne puisse réellement inquiéter l’écurie de Milton Keynes.

Le patron de Mercedes, Toto Wolff, a lui-même admis le week-end dernier à Abu Dhabi qu’il y avait « un mont Everest à gravir pour rattraper Red Bull», tandis que Lewis Hamilton a admis s’inquiéter de l’avance de Red Bull à la fin de la saison 2023 alors que la RB19 n’a pas été mise à jour depuis août.

Le prochain changement majeur de réglementation n’interviendra qu’en 2026 en Formule 1, ce qui suggère qu’il sera difficile pour les équipes de grille de se rapprocher de Red Bull dès l’année prochaine, même si les progrès seront spectaculaires réalisés par McLaren en 2023 ou même Aston Martin le prouvera. qu’il y a encore des progrès à faire, comme l’a si clairement indiqué Christian Horner à Abou Dhabi.

Certains critiqueront la nette domination de Red Bull depuis maintenant deux saisons tandis que d’autres apprécieront le travail effectué par l’équipe de Milton Keynes en termes de développement. Mais la Formule 1 est ainsi, régulièrement dominée par une écurie au détriment des autres. Et vous qu’en pensez-vous ? Je suis curieuse de connaître votre avis sur le sujet, vous pouvez réagir un peu plus bas dans la section commentaires…

gn sprts

francaisenouvelles

The website manager responsible for technical and software work, the electronic newspaper, responsible for coordinating journalists, correspondents and administrative work at the company's headquarters.
Bouton retour en haut de la page