Skip to content
vers un géant italien pour Mertens ?


Après avoir remporté le championnat d’Italie neuf saisons de suite, la Juventus Turin vient de rater son but pour la deuxième année consécutive. Une anomalie dans le parcours de la Vieille Dame ces derniers temps, à laquelle Massimiliano Allegri entend mettre un terme. Pour cela, le technicien italien pousse à réaliser un joli mercato. Et après avoir déjà enrôlé le colosse Dusan Vlahovic cet hiver, mais aussi le Bremer Paul Pogba, Angel Di Maria ou encore cet été, ne compte pas s’arrêter là. Et comme pour les deux dernières cités, les Turinois pourraient bien tenter d’enrôler un nouveau joueur libre de tout contrat, comme on l’apprend La Gazzetta dello Sport.

La Juve pense à Mertens

En effet, selon les informations du quotidien italien, les dirigeants de la Juve lorgnent avec attention le cas de Dries Mertens. Libre depuis la fin de son aventure avec Naples, l’international belge de 35 ans est à la recherche d’un nouveau défi. Contrairement à Alvaro Morata, prêté l’an dernier par l’Atlético Madrid qui est toujours pisté pour le recruter, cela ne coûterait rien à l’équipe. Sa polyvalence et sa connaissance du championnat sont des atouts non négligeables, d’autant qu’il sort d’une belle saison avec les Napolitains : 37 matchs toutes compétitions confondues pour 13 buts et deux passes décisives. Parmi les autres noms cités par le journal, on retrouve Anthony Martial (Manchester United), Filip Kostic (Eintracht Francfort), Luis Muriel (Atalanta Bergame) ou encore Timo Werner (Chelsea). De quoi promettre des journées animées dans la ville au pied des Alpes.

résumer

La Juventus Turin pourrait tenter de s’attacher les services de Dries Mertens, libre de tout contrat depuis la fin de son aventure avec Naples cet été. La Vieille Dame suit également Anthony Martial (Manchester United), Filip Kostic (Eintracht Francfort), Luis Muriel (Atalanta Bergame) ou encore Timo Werner (Chelsea)




zimonews Fr2En2Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.