Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles locales

une violente bagarre éclate dans un restaurant Quick, deux personnes blessées à coups de couteau

 » data-script= »https://static.lefigaro.fr/widget-video/short-ttl/video/index.js » >

Une dizaine de jeunes hommes masqués sont entrés dimanche soir dans le fast-food, armés de couteaux et de battes de baseball. Il pourrait s’agir d’un règlement de comptes entre bandes rivales.

Les images sont extrêmement violentes. Dimanche soir, une dizaine de jeunes vêtus de noir, masqués et cagoulés, sont entrés dans le restaurant Quick à Schiltigheim, en Alsace, armés de couteaux, de bombes lacrymogènes et de battes de baseball. Dans plusieurs vidéos relayées sur les réseaux sociaux, ils s’en prennent aux clients de fast-food. Des chaises et des tables sont jetées à travers la pièce, le sol est taché de traces de sang.

Il pourrait s’agir d’un affrontement entre bandes rivales, indique une source policière à Figaro. Deux jours plus tôt, un accrochage avait éclaté entre une bande de Cronenbourg et une bande de Hautepierre, et une future revanche avait été annoncée.

Selon nos informations, les intrus ont visé notamment cinq personnes qui étaient attablées dans le restaurant. Lorsque la bagarre éclate, plusieurs clients effrayés prennent la fuite, tandis que les employés se réfugient dans les cuisines. Deux personnes ont été blessées à coups de couteau : l’une a été poignardée dans le dos au niveau des côtes, l’autre à la cuisse, précise notre source. Les victimes ont été transportées par les pompiers vers le centre hospitalier de Hautepierre à Strasbourg.

Sur place, les policiers ont retrouvé un étui à couteau, un sweat à capuche et une montre pouvant appartenir aux agresseurs. Le tout a été placé sous scellés. A ce stade, aucune interpellation n’a eu lieu, mais la scène a été entièrement filmée par les caméras de vidéoprotection du fast-food, ainsi que par le système de surveillance extérieur du supermarché adjacent, ce qui pourrait servir de support à l’enquête. . Une cellule psychologique a été ouverte ce lundi à destination des salariés des restaurants.


 » data-script= »https://static.lefigaro.fr/widget-video/short-ttl/video/index.js » >

gn france

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Malagigi Boutot

A final year student studying sports and local and world sports news and a good supporter of all sports and Olympic activities and events.
Bouton retour en haut de la page