Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles

Un supporter nantais tué lors d’une altercation avant le match Nantes-Nice


Les violences se sont tragiquement ternies samedi soir à Nantes. Un supporter nantais a été mortellement blessé lors d’une altercation avant le match de football FC Nantes-OGC Nice, dans des circonstances encore floues, a annoncé le parquet qui a ouvert une enquête.

« Peu avant 20 heures, plusieurs véhicules VTC transportant des supporters niçois ont été agressés par des supporters du FC Nantes » alors qu’ils se rendaient au stade de la Beaujoire, a indiqué le procureur de la République de Nantes, Renaud Gaudeul. « Lors de ces événements, dans des circonstances qui restent à déterminer, un homme de 31 ans, supporter du FC Nantes, s’est effondré », a-t-il ajouté. « Malgré l’intervention rapide des secours, l’homme n’a pu être secouru et est décédé sur le coup. »

Le procureur évoque « une arme blanche »

Les premières informations sur ce drame faisaient état d’un seul supporter « grièvement blessé », comme l’avait déploré le club nantais sur son compte X. « Les toutes premières investigations médico-légales montrent que la victime présente une blessure au dos, qui pourrait correspondre à une arme blanche », des éléments qui seront affinés lors d’une autopsie, a précisé le procureur de Nantes.

Le parquet a ouvert une enquête pour « homicide volontaire », qui a été confiée conjointement à la direction territoriale de la police judiciaire et à la sûreté départementale de Loire-Atlantique. « De nombreuses auditions de témoins sont en cours ce soir et se poursuivront jusque dans la nuit », a souligné Renaud Gaudeul.

Le suspect s’est rendu au commissariat

Selon une source proche du dossier, le supporter, membre du groupe Brigade Loire, a reçu un coup de couteau, probablement de la part d’un des chauffeurs de VTC agressés. Selon Ouest de la France, l’agresseur s’est rendu dans la soirée dans un commissariat. « Toute la lumière doit être faite sur ce drame », a réagi le premier adjoint de la ville de Nantes Bassem Asseh. « La violence n’a sa place ni à l’intérieur ni à l’extérieur des enceintes sportives. »

Le nouvel entraîneur du FC Nantes, Jocelyn Gourvennec, a expliqué qu’il n’avait pas été prévenu du drame avant le début du match, remporté (1-0) par son équipe. « Je n’ai appris qu’après le match que la Brigade de la Loire avait été touchée ce soir par notre supporter qui avait été poignardé », a expliqué l’entraîneur dont la victoire contre Nice a été éclipsée par l’attaque. « Je ne peux pas imaginer comment on peut aller voir un match de football, parfois en famille, et être entre la vie et la mort. C’est inconcevable», poursuivait Jocelyn Gourvennec avant l’annonce du décès. « Je ne sais pas ce qui s’est passé, nous n’avons pas de détails, mais les joueurs en ont beaucoup parlé dans les vestiaires, ils ont été très touchés et, évidemment, nous allons prier pour lui », a-t-il déclaré. conclu.




gn headline

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

francaisenouvelles

The website manager responsible for technical and software work, the electronic newspaper, responsible for coordinating journalists, correspondents and administrative work at the company's headquarters.
Bouton retour en haut de la page