Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles locales

Un projet immobilier autorisé à reprendre malgré les risques pour les tortues

Et tant pis pour les tortues d’Hermann. Bien qu’il ait été condamné en janvier 2023 à près de 1,2 million d’euros d’amende et de dommages et intérêts pour destruction de tortues protégées, un arrêté préfectoral a autorisé l’entrepreneur Patrick Rocca à déroger au code de l’environnement sur un chantier de construction d’habitations en Corse.

Signé le 29 janvier, cet arrêté de la préfecture de Corse-du-Sud autorise Patrick Rocca et sa société Fortimmo, pour leur projet de construction de 162 logements à Grosseto-Prugna (Corse-du-Sud), à notamment « détruire ou perturber intentionnellement des spécimens d’espèces animales protégées » ou « détruire, altérer ou dégrader les sites de reproduction ou les aires de repos d’espèces animales protégées ».

« Aucune solution alternative avec moins d’impact »

Si le décret note que « le projet est situé dans une zone de sensibilité majeure pour la tortue d’Hermann », il ajoute « qu’il est néanmoins situé en dehors de tout zonage de protection ou d’inventaire », qu’il « participe au rééquilibrage entre résidences secondaires et résidences principales ». » à Porticcio (la station balnéaire de Grosseto-Prugna) et « qu’il n’existe pas de solution alternative ayant un moindre impact sur la destruction des espèces et de leurs habitats ».

Le Conseil national de protection de la nature (CNPN) a donné un avis favorable à cette demande de dérogation qui est accordée à condition que Patrick Rocca et son entreprise « mettent en œuvre des mesures d’évitement, de réduction et de compensation », notamment qu’elle compense « la perte de 5,4 hectares ». de l’habitat forestier et la destruction des tortues d’Hermann » en dotant « deux secteurs de la commune » d’un total de « 69 hectares ». L’entrepreneur doit également financer « 100 000 euros » d’actions du plan d’action national (PNA) en faveur de la tortue d’Hermann.

Un des plus gros employeurs de Corse

Le 24 janvier 2023, le tribunal d’Ajaccio a condamné l’entrepreneur, l’un des plus gros employeurs de Corse, à 150 000 euros d’amende et six mois de prison pour mutilation et destruction non autorisée d’une espèce animale protégée. ainsi que pour l’altération et la destruction de son habitat sur ce projet.

Sa société Fortimmo a également été condamnée à une amende de 500 000 euros. Des dommages et intérêts de 500 000 euros pour l’État et 30 000 euros pour l’association de défense de l’environnement U Levante ont également été accordés. « Six cadavres de tortues d’Hermann et un mortellement blessé » ont été découverts par les agents de l’Office français de la biodiversité (OFB) sur ce site. L’entrepreneur a fait appel et l’audience devant la cour d’appel de Bastia n’a pas encore été fixée.

Avec le Var, l’Île de Beauté est le dernier refuge de la tortue d’Hermann, seule tortue terrestre de France métropolitaine, classée vulnérable sur la liste rouge nationale des espèces menacées et protégée au niveau international, européen et français.

gn france

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Malagigi Boutot

A final year student studying sports and local and world sports news and a good supporter of all sports and Olympic activities and events.
Bouton retour en haut de la page