Skip to content
Un numéro porte-bonheur lui fait gagner le jackpot


Le numéro 3 a évidemment porté chance à un jeune couple nouvellement millionnaire de Jonquière qui peinait à contenir ses émotions samedi matin en remportant le 18et Million Tanguay.

« Nous avons 33 ans, nous sommes devenus finalistes grâce à notre troisième [ensemble] salon pour regarder le hockey avec notre fille de 3 ans et la balle gagnante était la numéro 3 ! Les étoiles se sont alignées ! rigole Martin Paradis.


Un numéro porte-bonheur lui fait gagner le jackpot

Photo Didier Debusschère

Travailleur de l’alimentation pendant 17 ans, il a été l’un des 8 finalistes du 18et édition de la Vente au million Tanguay dont le tirage final a eu lieu sur le plateau de Salut Bonjour Week-endSamedi matin.

C’est le poing levé en signe de victoire et un cri de joie que M. Paradis est entré dans le club sélect des millionnaires québécois, lorsque son numéro a finalement été tiré du boulier.

« C’est une sensation incroyable, c’est tout ce que je peux dire. Ce sont des rêves qui vont enfin pouvoir se réaliser », a déclaré le trentenaire, aux côtés de son épouse Mélissa Bouchard.


Un numéro porte-bonheur lui fait gagner le jackpot

Photo courtoisie, Frédéric Lavoie

Terre à terre

Malgré l’excitation et l’émotion palpables ressenties par le couple quelques instants après le tirage au sort, ils ne prévoient pas de faire des folies trop rapidement.

En plus d’une nouvelle voiture, de quelques finitions dans leur cour arrière et de vacances bien méritées, ils comptent en profiter pour passer d’abord du temps avec leur famille.


Un numéro porte-bonheur lui fait gagner le jackpot

Photo Didier Debusschère

« Nous voulons prendre notre temps avec nos proches, j’ai juste hâte d’embrasser ma fille. C’est la chance d’une vie ! s’exclame l’heureux élu.

Avis aux collègues et au patron de M. Paradis à l’épicerie Métro de Jonquière, ce dernier a toujours l’intention de retourner au travail lundi matin.

« Je tiendrai parole ! Nous manquons tellement de personnel qu’ils ont besoin de mon aide. Mais je reviendrai en me sentant plus serein, avec moins de stress financier », dit-il.


Un numéro porte-bonheur lui fait gagner le jackpot

Photo Didier Debusschère

Bien qu’ils ne soient pas devenus millionnaires, les sept autres finalistes sont tout de même repartis avec une carte-cadeau de 5 000 $ de Tanguay.

engouement pour les monstres

C’est le président d’Ameublements Tanguay, Jacques Tanguay, qui a eu l’honneur de remettre le prix au grand gagnant.

« C’est toujours aussi excitant de donner ce million que de le gagner. Nous sommes aussi excités que les gagnants, c’est vraiment un privilège de pouvoir faire plaisir à quelqu’un de cette façon », dit-il.

Et malgré la pandémie, qui a été particulièrement difficile pour plusieurs industries, les ventes d’Ameublements Tanguay ont explosé au cours des deux dernières années, notamment lors de la Vente du million Tanguay.

« Ce fut encore une fois un grand succès, nous avons vendu pour 80 millions de dollars. [du 7 mars au 1er mai dernier]. C’est certain qu’on ramènera la promotion l’an prochain ! », lance M. Tanguay.



journaldemontreal-boras

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.