Skip to content
Un journaliste d’Al-Jazeera tué par un tir de Tsahal en Cisjordanie


Publié le :

La journaliste Shireen Abu Akleh, l’une des plus connues de la chaîne arabe Al-Jazeera, a été tuée mercredi matin par une fusillade de l’armée israélienne alors qu’elle couvrait des affrontements dans la région de Jénine en Cisjordanie occupée.

Lors d’affrontements dans le secteur de Jénine en Cisjordanie occupée, la journaliste Shireen Abu Akleh de la chaîne arabe Al-Jazeera, a été tuée mercredi 11 mai par des tirs de l’armée israélienne.

Le ministère palestinien de la Santé et la chaîne Al-Jazeera ont immédiatement annoncé la mort de ce journaliste par des tirs de l’armée israélienne lors de ces affrontements à Jénine, fief des factions armées palestiniennes au nord de la Cisjordanie occupée. Un autre journaliste a été blessé lors des affrontements, ont indiqué des sources hospitalières et un photographe de l’AFP sur place.

Contactée par l’AFP, l’armée israélienne n’a pas immédiatement commenté la mort de ce journaliste de la chaîne Al-Jazeera, qui survient près d’un an jour pour jour après la destruction de la tour Jalaa, où se trouvaient les bureaux de la chaîne qatarie dans le Bande de Gaza, lors d’une frappe aérienne israélienne en pleine guerre entre le mouvement islamiste palestinien Hamas et l’Etat hébreu.

Depuis le 22 mars 2022, Israël est la cible d’une série d’attentats qui ont fait au moins 18 morts. Deux de ses attentats ont été perpétrés par des Arabes israéliens, et quatre par des Palestiniens, dont trois jeunes de Jénine, où l’armée israélienne a intensifié ses opérations ces dernières semaines.

Avec l’AFP

La source


zimonews Fr2En2Fr