Skip to content
Un feu de brousse tient les pompiers en haleine à Amos

En chemin, ils ont remarqué que le feu se propageait sur une distance d’environ trois kilomètres. Les résidences ont été évacuées dans la nuit.

On s’est rendu compte qu’il y avait des incendies partout et que certains bâtiments avaient été touchésexplique Stéphane Sigouin, directeur adjoint du service d’incendie de la Ville d’Amos.

Quarante pompiers sont venus.

Vu l’étendue du feu, nous avons fait appel à tous nos collègues de la MRC; Barraute, La Corne, Saint-Marc, Landrienne, Preissac. Nous avions besoin de main-d’œuvre car il y avait beaucoup de territoire à couvrir. C’était gros comme un feu. […] La principale préoccupation était de protéger les bâtiments à proximité des zones où il y avait des flammesil décrit.

Stéphane Sigouin ajoute qu’un pompier surveille les lieux en cas de reprise de l’incendie.

Une vingtaine de pompiers d’Amos et de Landrienne ont également combattu un incendie à Pikogan lundi. Le feu a détruit une maison, un garage et s’est propagé à la végétation.

Une interdiction de faire des feux à ciel ouvert en forêt et à proximité est en vigueur dans les MRC de Témiscamingue et de Rouyn-Noranda.

canada-ici

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.