Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles du Canada

Un chercheur d’Edmonton veut créer un robot pour aider les enfants à faire face à la douleur

Le robot original, appelé MEDi, a été utilisé pour la première fois en 2017 pour divertir les enfants en effectuant diverses activités, telles que chanter, guider une méditation, danser ou raconter des blagues.

L’utilisation d’êtres artificiels pour soutenir les enfants fait partie d’un programme de recherche dirigé par la pédiatre et directrice du Département de médecine d’urgence pédiatrique de l’Université de l’Alberta, la Dre Samina Ali. Son but est de soulager la douleur et le stress chez les enfants hospitalisés.

La raison pour laquelle elle veut perfectionner le robot est que la première version proposée toujours les mêmes 7 minutes d’interaction, quel que soit le contexte, elle explique. Le successeur de MEDi aura un système la reconnaissance faciale et verbale pour savoir comment réagir lorsqu’un enfant est contrarié ou refuse d’interagirElle ajoute.

Travail collaboratif

La programmation du nouveau robot a commencé en 2020, dans un projet où 6 universités collaborent. Au Canada, l’Université de l’Alberta, l’Université métropolitaine de Toronto, l’Université McMaster et l’Université de Toronto ont mis la main à la pâte. Deux établissements écossais sont également impliqués, à savoir l’Université de Glasgow et l’Université Heriot-Watt.

Ensemble, les six établissements travaillent au développement de l’intelligence artificielle, des normes éthiques et de la certification médicale qui permettront au successeur de MEDi d’interagir avec les enfants hospitalisés.

La professeure Mary Ellen Foster, de la School of Computer Science de l’université de Glasgow, préfère toutefois parler de transplantation cérébrale plutôt que de succession. Nous construisons notre cerveauelle explique.

Elle ajoute que les caméras permettront au robot de voir les mouvements de l’enfant et de faire des choix en conséquence. Ce que nous faisons, c’est dire au robot ce qui se passe en ce moment et pour qu’il puisse prendre ses propres décisions.

Le prototype est déjà bien avancé et les tests ont déjà commencé, note Mary Ellen Foster.

Avec des informations de Kashmala Fida Mohatarem et du spectacle Edmonton AM

canada-ici

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Jewel Beaujolie

I am a fashion designer in the past and I currently write in the fields of fashion, cosmetics, body care and women in general. I am interested in family matters and everything related to maternal, child and family health.
Bouton retour en haut de la page