Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles

Un Airbus A321neo tout neuf forcé d’atterrir en urgence, un moteur éteint

L’avion JetBlue volait de Londres à New York. Il est propulsé par des moteurs Pratt & Whitney qui connaissent des problèmes de fiabilité.

Si Boeing est dans l’œil du cyclone pour des problèmes de qualité de fabrication, Airbus connaît également quelques malheureux incidents.

Pour la deuxième fois en deux semaines, un avion du constructeur européen a dû faire demi-tour et effectuer un atterrissage d’urgence suite à un incident moteur.

Un tout nouvel Airbus A321neo LR de JetBlue volant de Londres à New York survolait sereinement l’Atlantique avant qu’une urgence n’oblige les pilotes à perdre rapidement de l’altitude avant de devoir faire demi-tour puis se dérouter vers Shannon en Irlande pour y atterrir avec un seul moteur en marche. .

N’oubliez pas qu’un avion de ce type peut voler parfaitement avec un seul moteur en état de marche.

Le moteur droit a dû être arrêté par précaution, explique l’entreprise après une alerte de type « décrochage du compresseur ».

L’avion, fabriqué dans l’unité de production d’Airbus à Mobile aux Etats-Unis, a été livré en mars dernier et n’a effectué que trois vols commerciaux.

Poudre métallique

Il est propulsé par des moteurs Pratt & Whitney qui connaissent des problèmes de fiabilité. L’année dernière, le constructeur avait observé la présence d’une poudre métallique susceptible de provoquer des fissures dans la turbine haute pression des moteurs fabriqués entre fin 2015 et mi-2021.

Ce problème, jugé majeur, a contraint les compagnies aériennes à immobiliser une partie de leur flotte pour procéder à des inspections. Mais comme l’avion a été fabriqué après cette période, les causes de l’incident sur le vol JetBlue pourraient être différentes.

Fin mars, un dysfonctionnement sur l’un des deux moteurs d’un Airbus A330-200 de la compagnie australienne Qantas, a poussé pilotes pour l’éteindre manuellement. Le dysfonctionnement du moteur s’est produit alors que l’avion descendait vers Perth avant d’effectuer un atterrissage d’urgence.

« Les pilotes ont suivi les procédures pour ce type d’incident et ont coupé manuellement le moteur et demandé un atterrissage prioritaire. Ces avions sont conçus pour fonctionner en toute sécurité avec un seul moteur », a déclaré un porte-parole de la compagnie.

Olivier Chicheportiche Journaliste BFM Affaires

Les plus lus

Eleon Lass

Eleanor - 28 years I have 5 years experience in journalism, and I care about news, celebrity news, technical news, as well as fashion, and was published in many international electronic magazines, and I live in Paris - France, and you can write to me: eleanor@newstoday.fr
Bouton retour en haut de la page