Skip to content
« Un accès plus strict au RSA ne permettra pas à ses bénéficiaires de sortir de la pauvreté »



A l’automne, certains départements inciteront les allocataires du RSA à faire du volontariat, le gouvernement souhaitant, dit-il, les ramener sur le marché du travail. Pour l’économiste Anne Eydoux, conditionner le RSA au volontariat n’est pas le bon moyen de sortir les bénéficiaires de la pauvreté.


mediapart

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.