Skip to content
Trois groupes consultatifs étudieront l’accès aux soins en Alberta

Vendredi, le ministre de la Santé, Jason Copping, a annoncé l’initiative dans le cadre du plan du gouvernement visant à moderniser le système de soins de santé primaires.

Les soins de santé primaires comprennent, par exemple, les pharmaciens, les infirmières et infirmiers praticiens et les médecins de famille. Selon le ministre Copping, c’est aussi l’un des secteurs de la santé les plus touchés par la pandémie.

[Ce] sont ceux qui subissent de plein fouet la pandémie depuis deux ans et demiassure le ministre.

La situation est difficile, car selon Jason Copping, de nombreux patients reporté leur traitement pendant la pandémie et reviennent maintenant pour se faire soigner.

Il y a des problèmes pour accéder à un médecin de famille […] et la pandémie a exacerbé [ce problème] et l’a rendu plus urgentil explique.

Le ministre souhaite trouver des pistes de solutions avec les groupes-conseils afin de délester ce réseau de la santé. Le recrutement des médecins sera au cœur des interrogations des jurys afin de si les médecins choisissent la médecine familiale ou choisissent [d’exercer leur profession] en Alberta.

Les idées qui feront partie du rapport devront pouvoir être appliquées à court terme pour une intégration quasi immédiate, précise le ministre de la Santé, mais certaines d’entre elles pourront être mises en œuvre dans les cinq à dix prochaines années.

Focus sur les zones rurales

Les trois panels proposeront notamment des solutions pour remédier aux problèmes du réseau de soins primaires, plus particulièrement dans les régions rurales ou éloignées de l’Alberta.

Les experts étudieront également comment réduire la barrière du racisme dans l’accès aux soins pour les Autochtones.

L’accès aux soins de santé primaires est essentiel pour les Premières Nations et les Métis, en particulier ceux qui vivent dans les régions ruralesajoute le président du comité autochtone sur les soins de santé primaires, Tyler White.

En plus de proposer des idées, les panels devront présenter des façons de les intégrer, a déclaré le ministre Copping. C’est peut-être la meilleure idée depuis le pain de mie […]mais si vous ne savez pas comment l’implémenter, cela ne sert à rien.

L’Alberta Medical Association (AMA) salue l’initiative du gouvernement. Dans un courriel, le président de laAMA, Vesta Michelle Warren, remercie le ministre de la Santé pour faire très attention a un système de soins primaires en crise.

 » [L’]L’Alberta a perdu beaucoup de terrain au profit du pays dans son travail pour faire progresser l’approche coopérative des soins de santé primaires avec les patients », a-t-elle déclaré. « Nous nous félicitons de cette occasion de raviver cet élan et de continuer à faire en sorte que chaque Albertain ait un médecin de famille. »

canada-ici

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.