Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
NouvellesNouvelles locales

Trêve dans la rotation des gardiens du Canadien: Montembeault obtiendra un deuxième départ consécutif

Arrêtez les presses ! Pour la première fois en 21 matchs, un gardien canadien débutera deux matchs de suite. Vainqueur contre le Kraken lundi, Samuel Montembeault affrontera les Kings jeudi soir.

Photo Martin Chevalier

«Je suis heureux de pouvoir rejouer immédiatement», a déclaré le Québécois, qui n’avait pas vu d’action lors de deux matchs consécutifs depuis les deuxième et troisième parties de saison.

« C’est important de pouvoir continuer au rythme que j’avais lors du dernier match », a-t-il ajouté.

Ce qui se passera ensuite déterminera si Montembeault est véritablement devenu l’homme de confiance de ses entraîneurs ou s’il s’agit d’une trêve dans la rotation. Au contraire, les statistiques indiquent qu’il devrait être le gardien partant.

Celui qui a récemment signé une prolongation de trois saisons a remporté six des onze victoires du Tricolore cette saison. Il est le seul à avoir une moyenne de buts alloués inférieure à 3,00 (2,66) et un taux d’efficacité supérieur à 0,900 (0,913).

Les Kings, un défi de taille

Montembeault n’aura pas un défi facile devant lui. Les Kings de Los Angeles arrivent au Centre Bell toujours invaincus sur la glace adverse.

Surmontant un déficit de trois buts mardi à Columbus, ils ont amélioré leur bilan à l’extérieur à 10-0-0. Ils égalent ainsi le record détenu par les Sabres de Buffalo depuis la saison 2006-2007.

D’ailleurs, Martin St-Louis et ses hommes savent à quoi s’attendre puisqu’ils ont affronté les prochains locataires du Centre Vidéotron il y a moins de deux semaines, à Los Angeles.

Empêtré dans le système 1-3-1 de l’équipe californienne, le Canadien a été blanchi 4-0.

«Je n’ai pas détesté notre première période», a déclaré l’entraîneur-chef canadien, à la veille de cet affrontement. Contre eux, il faut être patient. Il faut éviter de créer des turnovers. Ce soir-là, nous avons manqué d’exécution pour battre le 1-3-1.

« Ils jouent un style très différent des autres équipes. C’est un système auquel nous n’avons pas l’habitude de voir, a soutenu Johnathan Kovacevic. Mais ici, on vient de passer deux jours à s’entraîner spécifiquement pour eux, en travaillant sur des aspects propres aux Kings.

Des réponses possibles

Évidemment, prendre les devants – ce que le Canadien a finalement réussi à faire lors de la visite du Kraken – obligerait les Kings à ouvrir le match et à être moins serrés en zone neutre et à leur propre ligne bleue.

Mais comme les Kings n’accordent pas très souvent le premier but (9 fois en 22 matchs), le Tricolore devra s’assurer de mettre en place un plan pour contourner cette formation défensive.

« Les Kings ont une fiche de 15-4-3 contre plusieurs équipes qui décharge la rondelle. Je vais voir demain comment on va attaquer ça, mais ça ne me fait pas peur de ne pas le faire tombereau la rondelle», a déclaré St-Louis.

« Nous ne devons pas avoir peur d’être créatifs », a-t-il poursuivi. Il faut des redémarrages rapides en zone neutre, ne leur laissez pas le temps de s’installer. Si on a la possession de la rondelle et qu’on est organisé, les Kings ne pourront pas menacer. Mais pour y parvenir, il faut de l’exécution et de la patience.

Joel Armia a manqué l’entraînement pour s’adonner à une journée de soins

journaldemontreal

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

francaisenouvelles

The website manager responsible for technical and software work, the electronic newspaper, responsible for coordinating journalists, correspondents and administrative work at the company's headquarters.
Bouton retour en haut de la page