Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
actualité économiqueNouvelles locales

« Tous les vendredis, les gens sont saouls », témoigne une sénatrice — RT en français

Revenant sur le scandale lié à l’ingérence du Qatar, le sénateur Renaissance André Gattolin a décrit les pratiques, selon lui, de lobbying auprès des parlementaires, notamment les week-ends arrosés par les bonnes grâces d’alcooliques.

Faire du lobbying au Parlement européen semble plaisant à plus d’un titre pour les élus, si l’on en croit le témoignage du sénateur Renaissance André Gattolin diffusé sur Public Sénat le 14 décembre. Interrogé sur le « Qatargate » qui secoue actuellement l’institution, le Ce dernier a souligné qu’il portait gravement atteinte à l’image de l’assemblée, mais a en même temps dit ne pas être surpris par ces révélations compte tenu des pratiques de divers lobbies bien implantés à Bruxelles.

« Lorsque vous entrez dans le hall du Parlement européen et qu’un grand constructeur automobile […] L’Allemand a son modèle exposé, j’ai l’impression d’être au Salon de l’automobile », a décrit le sénateur des Hauts-de-Seine. « Nous citons le Parlement européen en exemple avec les listes de lobbyistes », a-t-il poursuivi, évoquant le registre de transparence recensant les groupes d’intérêts avec lesquels les institutions de l’Union « interagissent », selon la formule du Parlement, mais cette publicité est tout à fait insuffisant, selon lui.

André Gattolin appelle à être « extrêmement vigilant »

« Tous les vendredis soirs, les gens se saoulent au Parlement européen parce qu’il y a tous les magasins de limonade et les fournisseurs de bière qui versent des pots-de-vin à tout le monde, et vous terminez la semaine comme ça », a-t-il dépeint. , appelant à une « extrême vigilance » contre toute tentative de corruption ou de séduction visant les élus européens.

L’élu a cependant défendu le Parlement européen comme « un lieu où l’on dit haut et fort ce que les gouvernements n’osent pas dire », même s’il a tempéré l’influence de cette assemblée, qui ne dispose pas du plein pouvoir législatif. « Ils votent des résolutions sur les droits de l’homme et les libertés qui sont formidables. Mais dès qu’on passe au niveau de l’exécutif, des États membres, tout va mal », a lancé la sénatrice sans ôter les gants.

André Gattolin a également évoqué le précédent du « caviar-gate » en septembre 2017, qui avait touché l’assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe. « L’Azerbaïdjan abreuvait les gens », a-t-il rappelé, les révélations d’un consortium de journalistes dans cette affaire ayant conduit à l’exclusion d’une dizaine de membres de cette institution en charge des droits de l’homme. . Selon l’élu, il est très « compliqué » d’adopter des mécanismes anti-corruption efficaces dans les instances internationales de ce type, du fait de la diversité des réglementations nationales en matière de financement des campagnes électorales et de dons.

Suite au prétendu scandale de corruption impliquant le Qatar, la présidente du Parlement européen Roberta Metsola a annoncé le 15 décembre des réformes « de grande envergure » pour 2023, évoquant notamment le renforcement de la protection des lanceurs d’alerte et l’interdiction des groupes d’amitié non officiels avec des pays tiers. « Il y a des lacunes qui doivent être comblées, par exemple en ce qui concerne les activités des anciens membres du Parlement européen, les inscriptions au registre de transparence, les personnes autorisées à entrer au Parlement européen », a-t-elle déclaré. concédé.

RT All Fr2Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Remon Buul

Chairman of the board of directors responsible for organizing and developing the general policy of the website and the electronic newspaper, he is interested in public affairs and in monitoring the latest international developments.
Bouton retour en haut de la page