Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles du Canada

Taxes en hausse de 7,5 % à Val-d’Or


Le conseil municipal a réservé cette mauvaise surprise aux citoyens lors de l’adoption de son budget, lundi soir, un budget auquel le conseiller Yvon Rodrigue s’est opposé.

Pour une résidence moyenne d’une valeur de 287 000 $, la hausse de taxes s’élève à 224 $. Elle se présente sous la forme d’une augmentation de 0,04 $ du 100 $ d’évaluation, mais aussi d’une augmentation de la taxe de déneigement.

Cette augmentation de 7,5 % est légèrement supérieure à l’inflation. Le budget de Val-d’Or a augmenté de 5 M$ par rapport à 2022, soit 3 M$ de nouvelles dépenses et 2 M$ pour le service de la dette.

La mairesse Céline Brindamour considère que ce budget est le plus difficile auquel elle ait été confrontée en 22 ans à la table du conseil municipal.

On a cru jusqu’à la dernière minute que le gouvernement allait donner un coup de pouce aux communes, déplore-t-elle. Nous avons fait ce budget avec des hausses partout, y compris les taux d’intérêt, les matériaux, le carburant, les granulats.

 » Nous avons examiné toutes nos dépenses pour voir si nous pouvions mettre des choses de côté. Dans les services quotidiens que nous offrons aux citoyens, nous ne pouvons pas retirer grand-chose. Nous avons dû nous tourner vers les recettes fiscales. C’est un exercice qui nous dérange beaucoup, mais nous ne pouvions pas voir d’autre issue sans reculer. »

Une citation de Céline Brindamour, mairesse de Val-d’Or

La mairie de Val-d’Or

Photo : Radio-Canada / Dominic Chamberland

Mme Brindamour précise que le conseil municipal a fait le choix de maintenir le niveau des services aux citoyens.

Cela faisait partie de nos discussions, mais notre vitalité économique est bonne, et nous ne voulions pas reculer et pénaliser les citoyens, explique-t-elle. Il faut penser aux gens qui n’ont pas la possibilité de faire beaucoup d’activités. Si on coupe les services, ils seront plus « impactés » que les autres. On n’a rien ajouté et on a laissé quelques projets de côté, mais on veut que les gens puissent continuer à profiter de nos infrastructures. Couper des heures à la bibliothèque, au Centre multisports ou à la Forêt récréative, ça n’avait aucun sens.

Dettes et projets

La dette de la Ville de Val-d’Or atteint maintenant 76,6 millions de dollars. Le service de la dette gruge 14,7 millions de dollars du budget, soit 21,1 %.

Dans ce contexte, la Ville de Val-d’Or a ciblé des travaux totalisant 32 M$ en 2023 dans son plan triennal d’immobilisations. Compte tenu des subventions possibles, la Ville pourrait devoir débourser 17,7 M$.

En plus des 5 M$ prévus pour des travaux sur la 3e Avenue, notons le fonçage d’un nouveau puits et la construction d’une station de pompage pour Vassan (2 M$), ainsi que le début d’un projet majeur à Val-d’Or usine de traitement des eaux usées (6 millions de dollars).

Il s’agit principalement de travaux environnementaux, précise le maire Brindamour. Ce n’est pas toujours ce qui ressemble le plus, mais c’est nécessaire. Nous ne voulions pas dépasser la barre des 18 millions de dollars en projets et nous avons dû peaufiner les choses. Nos grands projets concernent la qualité de l’eau et ils sont en grande partie financés par le gouvernement. Nous verrons en 2024 si la situation reste la même. Nous devrons peut-être faire des choix.

canada-ici

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Jewel Beaujolie

I am a fashion designer in the past and I currently write in the fields of fashion, cosmetics, body care and women in general. I am interested in family matters and everything related to maternal, child and family health.
Bouton retour en haut de la page