Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
actualité économiqueNouvelles locales

Taraneh Alidoosti | Humanité

Vous l’avez peut-être vue dans les films d’Asghar Farhadi À propos d’Ellyle consommateur, oscar du meilleur film étranger. Plus récemment, elle a joué dans Leïla et ses frères, sélectionné cette année en compétition à Cannes. L’actrice Taraneh Alidoosti est en prison depuis samedi. Militante des droits des femmes, elle a soutenu à plusieurs reprises les mouvements de contestation, née suite à la mort de Mahsa Amini, une Kurde iranienne de 22 ans, le 16 septembre. Elle est décédée après trois jours de coma et une interpellation par la police des mœurs à Téhéran pour « porter des vêtements inappropriés ».

« Toute organisation internationale qui assiste à ce bain de sang sans réagir est une honte pour l’humanité. » Taraneh Alidoosti

« Taraneh Alidoosti a été arrêtée pour ses actions récentes consistant à publier de fausses informations et de faux contenus, et pour avoir incité au chaos », dit Tasnim, l’agence semi-officielle de la République islamique. « Toute organisation internationale qui assiste à ce bain de sang sans réagir est une honte pour l’humanité », a dénoncé l’actrice de 38 ans sur Instagram le 8 décembre après la pendaison de Mohsen Shekari, reconnu coupable de « guerre contre Dieu ». Déjà en novembre, elle avait promis de rester dans son pays et « payer le prix » ce qu’il faudrait pour défendre ses droits. Elle avait pris la décision d’arrêter de travailler pour soutenir les familles des victimes des manifestations. Selon un collaborateur de Farhadi, elle serait à la prison d’Evin à Téhéran, tristement connue pour les mauvais traitements infligés aux prisonniers.

Comme des milliers d’Iraniens et une quarantaine d’étrangers détenus dans les geôles de la République islamique, le monde du cinéma paie un lourd tribut à la répression de la révolte populaire. En juillet, les cinéastes Mohammad Rasoulof, Mostafa Aleahmad et Jafar Panahi ont été emprisonnés pour une tribune défiant l’attitude des autorités lors d’une manifestation. Ils sont toujours en détention.


Grb2

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Cammile Bussière

One of the most important things for me as a press writer is the technical news that changes our world day by day, so I write in this area of technology across many sites and I am.
Bouton retour en haut de la page