Skip to content
Suzuki veut partir fin 2022


Dans un communiqué jeudi, Suzuki a annoncé sa volonté de quitter le Moto GP à la fin de la saison en cours. Le constructeur japonais est en proie à des difficultés économiques.

Une page va se tourner en Moto GP. Le constructeur japonais Suzuki a confirmé jeudi être en discussions avec le promoteur du championnat du monde (Dorna) pour quitter la discipline à la fin de l’année. L’équipe était initialement engagée dans la catégorie reine jusqu’en 2026.

La situation économique est remise en question

L’annonce est intervenue en marge du Grand Prix de France, la septième course de la saison, qui doit se tenir ce week-end. « Malheureusement, la situation économique actuelle et la nécessité de concentrer ses efforts sur les changements majeurs auxquels le monde de l’industrie motorisée est confronté ces dernières années obligent Suzuki à transférer ses coûts et ses ressources humaines vers le développement de nouvelles technologies », écrit-il. dans un communiqué de presse.

Les Espagnols Joan Mir et Alex Rins sont les deux pilotes titulaires de Suzuki cette saison et devront donc trouver une place parmi l’élite en 2023. Selon Motorsport, Mir se serait rapproché de l’équipe Honda, pour devenir le coéquipier de Marc Marquez, prenant la place de Pol Espargaró.

Suzuki pourrait payer des pénalités pour s’être retiré du circuit Moto GP plus tôt que prévu. De son côté, Dorna a précisé récemment que les constructeurs seraient intéressés à entrer dans le paddock. Des bouleversements se profilent donc pour le plateau Moto GP.

La source


zimonews Fr2En2Fr