Skip to content
Stratégie gouvernementale : le Québec mise gros sur les jeunes pousses en sciences de la vie


Gonflé à bloc depuis l’annonce de l’implantation de Moderna dans la province, le gouvernement a présenté hier sa nouvelle Stratégie québécoise des sciences de la vie. Une stratégie qui, contrairement à la précédente, s’attachera moins à attirer de nouveaux projets qu’à soutenir son écosystème existant.

• Lisez aussi : Le caractère francophone de Montréal a joué en sa faveur

• Lisez aussi : Usine Moderna à Montréal : une victoire pour le Québec, dit Legault

Dotée d’une enveloppe de 211 millions de dollars sur trois ans (2022-2025), dont plus de la moitié sous forme de nouveaux crédits, cette nouvelle version remplace l’ancienne pour une période de cinq ans (2017-2022). .

Selon le ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon, la nouvelle stratégie permettra des « interventions » gouvernementales de 569 millions de dollars pour soutenir des « investissements directs » estimés à 2 milliards de dollars à long terme.

Nouvelle enveloppe de 37,5 M$

Evoquant ses souvenirs de la fermeture de plusieurs centres de recherche au cours des 15 dernières années, le ministre Fitzgibbon a insisté sur l’importance de stimuler l’émergence de start-ups innovantes et d’encourager le développement de nouveaux créneaux porteurs ; des « sciences numériques » à la « médecine personnalisée ».

Grâce à cette stratégie, les fonds consacrés à attirer de nouveaux investissements seront considérablement réduits, passant de 85,6 millions de dollars à 5,6 millions de dollars sur trois ans. D’autre part, une enveloppe de 37,5 millions de dollars – qui n’existait pas auparavant – soutiendra la « croissance des entreprises innovantes ».

Des 569 millions de dollars d’« interventions » additionnelles auxquelles auront accès les biotechs et autres du secteur des sciences de la vie (715 entreprises), 375 millions de dollars proviendront du Fonds de développement économique et 70 millions de dollars des programmes BioMed Propulsion et Impulsion PME. Nous prévoyons également une contribution d’Investissement Québec, qui pourrait atteindre 200 millions de dollars.

Avez-vous des informations à partager avec nous sur cette histoire ?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs ?

Écrivez-nous à jdm-scoop@quebecormedia.com ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.



journaldemontreal-boras

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.