Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles

Soutenu par ses joueurs et malgré de mauvais résultats, Michel Der Zakarian n’est pas menacé à Montpellier

Les plus fervents supporters du Montpellier Hérault SC se retrouvent tellement déconcertés par les mauvais résultats de leur équipe qu’ils en perdent leur français. Dimanche après-midi, deux minutes après le deuxième but lyonnais, les ultras ont déployé une banderole sur la Butte Paillade, qui fêtait sa réouverture après deux matches à huis clos. Sur celui-ci, on pouvait lire : « Der Zak, 3 points perdus à cause d’un « idiot ». Combien gagner grâce à vous ? »

Ce à quoi la personne a répondu : « Je dis quand même que celui qui a lancé le pétard nous a coûté trois points. Après, peut-être qu’on ne gagne pas beaucoup de matches, oui… » A deux minutes, c’est-à-dire si un spectateur n’avait pas lancé un pétard aux pieds du gardien auvergnat Mory Diaw (90e+2), le MHSC aurait sans doute battu Clermont le 8 octobre (le score était alors de 4-2) . Victoire synonyme de sixième place. Au lieu de cela, il a écopé d’un point de retrait (plus un deuxième avec sursis), le match a été donné à rejouer et Montpellier ne l’a pas gagné (1-1, le 29 novembre).

« Quoi qu’il arrive, nous serons avec l’entraîneur car nous savons qu’il est avec nous. Il a le soutien de l’équipe”

Téji Savanier, capitaine de Montpellier

Depuis, c’est toute la saison des Pailladins qui a mal tourné. Conscients que la bonne dynamique du début de saison s’était brutalement rompue (deux victoires, trois nuls et deux défaites au soir de la 7e journée), leurs dirigeants auraient renoncé à l’idée de vivre une saison apaisée. Mieux, ils se seraient mis en tête que Montpellier devra se battre pour conserver sa place cette saison.

Cela expliquerait pourquoi Der Zakarian n’est pas menacé pour le moment. D’ailleurs, si les débuts de vindicte populaire l’affectent, il continue de bénéficier du soutien de ses joueurs. Téji Savanier, son capitaine, affirme : « Ce qui se passe dans les tribunes ne me regarde pas. Mon travail est sur le terrain. Et quoi qu’il arrive, nous serons avec le coach car nous savons qu’il est avec nous. Il a le soutien de l’équipe. » Lequel sera bientôt de nouveau au complet, avec le retour du Jordanien Moussa Al-Tamari de la Coupe d’Asie des Nations. Ce n’est pas rien non plus.

gn headline

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

francaisenouvelles

The website manager responsible for technical and software work, the electronic newspaper, responsible for coordinating journalists, correspondents and administrative work at the company's headquarters.
Bouton retour en haut de la page