Skip to content
Situation « fragile » dans la centrale nucléaire ukrainienne


Il y a une « situation fragile » dans l’usine occupée par la Russie à Zaporizhzhya dans le sud de l’Ukraine, depuis qu’un missile russe a touché un bâtiment proche du réacteur début mars, Rafael Grossi, directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), a déclaré mardi aux députés. « Nous avons eu de la chance que l’intégrité physique des réacteurs nucléaires n’ait pas été affectée », a-t-il déclaré. L’AIEA a également nié que l’Ukraine puisse développer des armes nucléaires.

Lire et décider

Rejoignez EUobserver aujourd’hui

Devenez un expert de l’Europe

Accédez instantanément à tous les articles et à 20 ans d’archives. Essai gratuit de 14 jours.

… ou inscrivez-vous en groupe


euobserver-neweurope

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.