Skip to content
Sextape de Saint-Étienne : les enregistrements du maire prouvent le chantage mafieux



Des enregistrements sonores, dont Mediapart diffuse des extraits, montrent comment le maire de Saint-Étienne en personne, Gaël Perdriau (LR), ainsi que son directeur de cabinet ont fait chanter le premier adjoint Gilles Artigues, après qu’il ait été filmé à son insu avec une escorte. Le maire a même menacé son premier adjoint de faire diffuser la vidéo « avec parcimonie » en « petits cercles » pour la casser, tandis que son bras droit prévenait la victime en ces termes : « Vos enfants ne s’en remettront pas. »


mediapart

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.