Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles sportives

Seuls les « rivaux malhonnêtes » veulent que la Russie soit bannie – officiel olympique – RT Sport News


Stanislav Pozdnyakov a déclaré que les restrictions imposées aux athlètes n’avaient aucune base légale ou morale

Les forces anti-russes au sein du sport international deviennent moins perceptibles et seulement « des voix radicales et marginalisées » demandent le maintien des interdictions des athlètes du pays, selon le président du Comité olympique russe (ROC), Stanislav Pozdnyakov.

« Seuls des concurrents malhonnêtes continuent de rêver de l’annulation de la Russie. Des marginalisés, des pseudo-journalistes loin de l’objectivité, et des voix radicales. Il y a de moins en moins de voix radicales », Pozdnyakov a déclaré mardi à Moscou, cité par TASS.

« J’ai personnellement discuté de la question de [Russian athletes] de retour avec le chef du CIO [International Olympic Committee] Thomas Bach et d’autres chefs de fédérations sportives internationales.

« Il n’y a jamais eu d’indice qu’ils ne voulaient pas voir d’athlètes russes. Nous faisons tout pour que nos athlètes puissent revenir sur la scène internationale », a ajouté Pozdnyakov.


« Toute restriction fondée sur le principe de citoyenneté est contraire à la fois à la Charte olympique et aux documents internationaux et ne peut avoir de fondement juridique, encore moins moral. Nos homologues à l’étranger le comprennent.

« La situation est évidente, exigeant l’abolition cohérente des restrictions anti-sportives. Jusqu’à présent, la politique est plus forte que le sport, ce qui est triste. Bien que la recherche de moyens pratiques pour résoudre ce problème créé artificiellement soit impossible à ignorer.

Pozdnyakov commentait alors qu’il était réélu à son poste sans opposition et à la suite d’un vote unanime en sa faveur lors d’une assemblée d’officiels olympiques russes et d’autres personnalités sportives.

L’homme de 49 ans, qui a été quatre fois médaillé d’or olympique en escrime au cours de sa carrière, a déclaré que les forces occidentales cherchaient principalement à « démonter » les fondements du mouvement olympique.

Pozdnyakov a déclaré que la priorité de son organisation était d’assurer la participation des athlètes russes aux Jeux olympiques de Paris en 2024, bien qu’un « scénario alternatif » les verrait revenir pour une pleine participation d’ici 2026.

Il y avait des signes d’espoir après un sommet du CIO au début du mois, où l’organisation a déclaré qu’elle explorerait une proposition asiatique pour que les athlètes russes et biélorusses reviennent aux compétitions sous un statut strictement neutre.

LIRE LA SUITE:
La Russie salue la « victoire du bon sens » au sommet olympique

Les athlètes des deux pays ont été suspendus des événements majeurs dans une grande variété de sports suite à une recommandation émise par le CIO en février en raison de la campagne militaire de Moscou en Ukraine.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Eleon Lass

Eleanor - 28 years I have 5 years experience in journalism, and I care about news, celebrity news, technical news, as well as fashion, and was published in many international electronic magazines, and I live in Paris - France, and you can write to me: eleanor@newstoday.fr
Bouton retour en haut de la page