Skip to content
Sensibiliser les plaisanciers à la protection des lacs du Parc d’Aiguebelle


Cette initiative de la municipalité de Taschereau vise à sensibiliser les plaisanciers à l’importance de laver leur embarcation.

Le lac Lois se prolonge dans le parc national d’Aiguebelle, ce qui augmente le risque que des personnes de l’extérieur y transportent leurs embarcations non lavées, comme l’explique Émilie Grenier, garde-parc et technicienne en milieu naturel au parc national d’Aiguebelle.

Nous ne savons pas d’où viennent ces bateaux. Aire protégée, l’objectif est de la conserver telle qu’elle était à l’origine et de ne pas perturber l’écosystème. Les espèces exotiques envahissantes sont vraiment, comme on dit, des insectes que nous ne voulons pas avoir dans nos lacs. C’est donc très importantelle insiste.

Carte des espèces aquatiques envahissantes en Abitibi-Témiscamingue.

Photo : Gracieuseté du Conseil régional de l’environnement de l’Abitibi-Témiscamingue

La station de lavage du lac Lois sera disponible pour le reste de la saison de pêche.

Le maire de Taschereau, Michael Otis, espère éventuellement installer un lave-auto permanent au lac Lois l’été prochain.

Nous sommes loin de la station de lavage la plus proche disponible. Même dans le secteur de l’Abitibi, près d’Amos, il n’y a pas de lave-auto. Donc, nous venons probablement combler un besoinil croit.

Frédéric Charron, chargé de projet au Conseil régional pour l’environnement de l’Abitibi-Témiscamingue (CREAT), était sur place vendredi et a rappelé les impacts néfastes de la prolifération des espèces aquatiques envahissantes.

Le cladocère épineux sera en concurrence avec les petits poissons pour se nourrir. Cela crée un déséquilibre dans votre écosystème. En fin de compte, ce qu’il peut faire, c’est qu’il y a des espèces qui peuvent disparaître du lac. En outre, cela peut diminuer la qualité de la pêcheil dit.

 » La puce d’eau épineuse se reproduit par clonage. Une seule femelle, après 14 jours, peut pondre des milliers d’œufs. Ça va très vite. Cela provoque un déséquilibre dans l’écosystème. »

Une citation de Frédéric Charron, chef de projet au CREAT

Dans les cas extrêmes de prolifération du myriophylle en épi, la valeur immobilière des maisons autour des lacs peut diminuer.

Le propriétaire du Camping Dubuc, Yvan Dubuc, note qu’il reste du travail à faire pour sensibiliser les plaisanciers au lavage de leur embarcation.

Les pêcheurs ici viennent tous de l’extérieur. Il n’y a pas beaucoup de pêcheurs au camping lui-même, dit-il. C’est juste pour sensibiliser le monde extérieur et leur montrer que c’est l’endroit idéal pour laver votre bateau. Ce sera la chose la plus difficile à faire.

CREAT vous rappelle non seulement de laver votre bateau, mais aussi la remorque, l’encre, le réservoir, les avirons et toute autre surface qui touche l’eau.

Le budget d’un lave-auto permanent est d’environ 10 000 $, mais Michael Otis prévoit de demander une subvention pour couvrir une partie des coûts.

canada-ici

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.