Skip to content
Sayona entame une tournée d’information régionale

Les représentants de Sayona ont ouvert pour la première fois les portes de leurs bureaux à La Motte aujourd’hui (mercredi), de 13h à 20h, avec cinq kiosques à disposition du public, présentant notamment l’avancement du projet North America Lithium acquis en août dernier, et l’Authier Projet Lithium.

 » Nous invitons vraiment toute la population, tous les intervenants qui ont un intérêt ou des préoccupations concernant nos projets, à venir nous rencontrer. Nous devons connaître nos gens dans la communauté, nous voulons aller droit au cœur de l’action. »

Une citation de Cindy Valence, directrice du développement durable chez Sayona

De gauche à droite : Cindy Valence, Directrice Développement Durable chez Sayona, Valérie Pelletier, Office Manager, Annie Blier, Vice-Présidente Environnement et Mélanie Benoit, Conseillère Environnement.

Photo: courtoisie

Sayona tentera également d’accélérer le recrutement de main-d’œuvre qualifiée pour son complexe minier Lithium North America, situé à La Corne, qui doit redémarrer en mars 2023 en tant que plus grand producteur de spodumène en Amérique du Nord.

Calendrier des séances d’information

  • 7 septembre, La Motte, bureaux Sayona (169, chemin du Quai), de 13h à 20h
  • Le 8 septembre, Preissac, sous-sol de l’église, de 13h à 20h
  • 14 septembre, Moffet, salle communautaire, de 13 h à 20 h
  • 15 septembre, Amos, Salle Classique Esker (201, avenue Authier), de 13 h à 20 h
  • Le 20 septembre, Saint-Marc-de-Figuery, sous-sol de l’église, de 13h à 20h
  • 21 septembre, La Corne, sous-sol de l’église, de 13h à 20h
  • 22 septembre, Barraute, Salle communautaire, de 13h à 20h
  • 26 septembre, St-Mathieu-d’Harricana, sous-sol de l’église, de 13 h à 20 h

Cindy Valence de Sayona s’entretient avec des citoyens lors du briefing de mercredi.

Photo : Radio-Canada / Martin Guindon

Suivi de projet

Dans le cadre du projet Authier Lithium, près de La Motte, un avenant à l’étude d’impact environnemental est en cours de préparation. L’installation d’un concentrateur ou d’un parc à résidus n’est plus prévue, minimisant davantage l’impact environnemental du projet.

Concernant Transim, un projet de mine de lithium près du lac Simard, au Témiscamingue, sur le territoire de la communauté autochtone de Winneway, l’entreprise soutient qu’il est encore en phase d’exploration.

Steve Mathias, ancien chef de la Première Nation de Long Point à Winneway, s’est dit particulièrement préoccupé par les impacts environnementaux du projet il y a quelques mois.

Des rencontres similaires à celles organisées en Abitibi-Témiscamingue auront également lieu avec les différentes communautés touchées par les projets de Sayona dans la région d’Eeyou Istchee Baie-James.

Clairement, nous allons organiser quelque chose comme ça dans les prochains mois. Nous le faisons déjà depuis longtemps avec l’environnement. Nous avons eu plusieurs rencontres avec les communautés de Chibougamau et de Mistissini, c’est déjà en courssouligne Cindy Valence.

canada-ici

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.