Skip to content
Sabra et Chatila : récit d’un massacre anticipé par Israël



Il y a quarante ans, le 16 septembre 1982, une orgie de viols et de meurtres commençait dans les camps de réfugiés palestiniens au Liban et se poursuivra pendant trois jours. Cinq mois plus tard, une enquête gouvernementale a conclu qu’aucun Israélien ne pouvait être tenu responsable des massacres. Un universitaire a découvert à Jérusalem, dans les archives officielles, une toute autre vérité…


mediapart

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.