Skip to content
Revenu Québec : une entente de principe est conclue


Après plus de deux ans de négociations, l’Agence du revenu du Québec (ARQ) et le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ) ont finalement conclu une nouvelle entente de principe concernant la convention collective de 6 000 employés, mercredi soir jusqu’à jeudi.

• Lisez aussi : Les Québécois paient trop d’impôts, selon le ministre Girard

Ces 6 000 employés sont pour la plupart des techniciens et des employés de bureau.

« L’entente devra être ratifiée par les instances de négociation du Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ) dans les prochains jours et, par la suite, les membres de l’ARQ seront appelés à trancher, peut-on lire dans un communiqué émis par le syndicat. D’ici là, aucune information sur le contenu de cette entente ne sera divulguée.

Le président général du SFPQ, Christian Daigle, a toutefois souligné que l’entente de principe est «satisfaisante pour les deux parties», et qu’elle devrait permettre d’améliorer les salaires. Cette question a été le principal point de discorde dans les négociations.

« Cette entente permettra, entre autres, d’amorcer un rattrapage salarial tant attendu par nos membres, afin d’attirer et de retenir la main-d’œuvre au sein de Revenu Québec », a-t-il déclaré.



journaldemontreal-boras

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.