Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
actualité économiqueNouvelles locales

Rétropédalage du pape, le Vatican s’excuse après ses propos sur les minorités russes — RT en français

Maria Zakharova, porte-parole de la diplomatie russe, a déclaré que le Vatican s’était excusé pour ses commentaires sur les minorités russes. Le pape avait notamment accusé les Tchétchènes et les Bouriates d’être « les plus cruels » d’Ukraine.

Après avoir accusé le 28 novembre les minorités ethniques russes d’être « les plus cruelles » d’Ukraine, le pape François a présenté ses excuses à la Russie.

Lors d’un point presse, la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova a précisé le 15 décembre que le Saint-Siège était revenu sur ses propos. De plus, le directeur du service de presse du Vatican, Matteo Bruni, a indiqué : « Pour le moment, je peux confirmer qu’il y a eu des contacts diplomatiques dans ce sens. »

« Ce n’est même plus de la russophobie, c’est de la perversion », a réagi Zakharova

En effet, dans une interview au journal jésuite américain Amérique, publié le 28 novembre, le pape a parlé de la « cruauté » à laquelle l’Ukraine serait confrontée dans l’offensive russe. « Quand je parle de l’Ukraine, je parle de cruauté parce que j’ai beaucoup d’informations sur la cruauté des troupes » arrivant sur le front, a déclaré le souverain pontife, qui s’exprimait en espagnol. « Les plus cruels sont peut-être ceux qui viennent de Russie, mais qui ne sont pas de tradition russe, comme les Tchétchènes, les Bouriates, etc. », a-t-il déclaré.

Des propos qui avaient provoqué l’ire de Moscou. « Ce n’est même plus de la russophobie, c’est de la perversion », avait fustigé Maria Zakharova sur Telegram le même jour. Une condamnation rejointe par le chef spirituel des bouddhistes de Bouriatie. « De manière inattendue, le chef des catholiques dans le monde s’est senti obligé d’avoir des propos malveillants pour notre peuple », a regretté lama Damba Aïoucheïev. Pour sa part, le dirigeant tchétchène Ramzan Kadyrov a qualifié les allégations du Vatican de « propagande ». « J’aurais pu lui rappeler l’Inquisition, les croisades comme réponse », a-t-il déclaré dans un message publié le 30 novembre, évoquant également « les récentes exécutions de soldats russes non armés » par les forces ukrainiennes.

RT All Fr2Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Remon Buul

Chairman of the board of directors responsible for organizing and developing the general policy of the website and the electronic newspaper, he is interested in public affairs and in monitoring the latest international developments.
Bouton retour en haut de la page