Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Bourse Entreprise

Retraites : des syndicats plus solidaires que jamais


Publié le 5 avril 2023 à 19:27Mis à jour le 5 avril 2023 à 20:11

L’essentiel avait été fixé la veille, lors d’une réunion à la CFDT avec un leitmotiv : afficher la force de leur unité. L’arrivée dans l’équipe de Sophie Binet, la nouvelle secrétaire générale de la CGT, n’a pas changé la donne, l’intersyndicale s’est même affichée plus soudée que jamais pour sa première rencontre avec l’exécutif depuis décembre.

Ce mercredi 5 avril au matin, les dirigeants des huit syndicats se sont réunis au Café du Musée, à côté du musée Rodin. Ils ont ensuite pris, sous le soleil, le chemin de Matignon pour rencontrer Elisabeth Borne.

Cette dernière était entourée de trois ministres, mais elle était la seule à s’exprimer du côté du gouvernement. En revanche, pas question du côté des organisations de salariés de se contenter d’un seul discours de la part de l’intersyndicale. Après un mot introductif du chef du gouvernement, chacun y est allé avec son message. Avec toujours la même question en guise de conclusion : « Madame la Première ministre, êtes-vous prête à retirer cette réforme ? « Huit fois de suite, c’est beaucoup… « Ceux qui ont été forts dans la rencontre, c’était nous », souligne un numéro un.

« Allez-vous retirer cette réforme ? »

Elisabeth Borne a alors repris la parole mais les syndicats ne l’ont pas laissée aller au bout de ses propos lorsqu’elle a voulu évoquer la nouvelle phase que le gouvernement veut engager après la promulgation de la loi.

Profitant d’un souffle dans ses propos, le leader de la CFDT, Laurent Berger, l’a interrompu au nom de tous les syndicats : « Êtes-vous prêt à vous retirer [votre réforme] ? Je suis désolé mais vous ne répondez pas à la question. « Il y a des divergences et c’est un moment de grande tension », a-t-il poursuivi, concluant : « si ce n’est pas le cas, la rencontre est terminée ». « La seule issue, c’est le retrait », a déclaré en substance Sophie Binet. Tous les dirigeants syndicaux ont alors quitté la salle, scellant « l’échec » de la réunion.

Déclarations incendiaires

« Nous refusons de tourner la page et d’ouvrir, comme le propose le gouvernement, d’autres séquences de concertation sur des sujets aussi divers que le plein emploi ou le partage des richesses », « le moment n’est pas venu ! » a déclaré dans la foulée sur les marches de Matignon Cyril Chabanier, le secrétaire général de la CFTC, lisant une déclaration commune avant que chaque dirigeant syndical ne prenne la parole.

L’événement – et à sa suite les déclarations polémiques de l’entourage d’Emmanuel Macron depuis la Chine – pourraient alimenter la mobilisation, après le recul observé mardi 28 mars. C’est en tout cas ce que disent les organisations de salariés qui ont appelé à une onzième mobilisation. contre la réforme des retraites ce jeudi espoir. Mercredi, des militants de la CGT ont déroulé une banderole du haut de l’Arc de Triomphe stipulant que « 64 ans c’est non ! »

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

francaisenouvelles

The website manager responsible for technical and software work, the electronic newspaper, responsible for coordinating journalists, correspondents and administrative work at the company's headquarters.
Bouton retour en haut de la page