Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles locales

Remaniement : Retours de Bayrou et Dussopt, Oudéa-Castéra à moitié débarqué ? Les dernières tendances avant l’annonce du gouvernement

Le gouvernement Attal devrait, enfin, être au complet ce mercredi soir.

Près d’un mois après la nomination du gouvernement de Gabriel Attal, l’Elysée devrait, ce mercredi, annoncer la liste des ministres délégués et secrétaires d’Etat appelés à compléter l’équipe du Premier ministre.

Selon certaines sources citées par les médias parisiens, il ne devrait pas y avoir plus de 15 ministres nommés ce mercredi, Gabriel Attal souhaitant une équipe resserrée de 30 membres maximum.

Restent les décisions finales à prendre par l’exécutif pour relancer les ministères qui sont à l’arrêt ou presque depuis la démission d’Elisabeth Borne.

Le retour de Bayrou ?

Le retour de François Bayrou au gouvernement ne serait qu’une question d’heures après l’acquittement dont il a bénéficié lundi lors du procès des attachés parlementaires européens du MoDem. Reste à savoir à quelle position. Il est fortement attendu pour revenir au ministère de l’Éducation nationale occupé à trois reprises entre 1993 et ​​1997 à la place d’Amélie Oudéa-Castéra prise dans la tourmente depuis sa nomination.

Il est peu probable que Bayrou, dont le MoDem reste un partenaire majeur de la majorité, se contente d’un poste de secrétaire d’État, qui a dû se retirer du ministère de la Justice en 2017, après sa mise en examen. Exclue de l’Éducation nationale, Amélie Oudéa-Castéra devrait tout de même rester au gouvernement, sauvée par la perspective des JO puisqu’elle a également été ministre de la Jeunesse, des Sports et des JO de Paris 2024.

Pour le reste du gouvernement, les fuites sont limitées avant l’annonce. Certains ministres délégués ou secrétaires d’Etat pourraient même être reconduits dans leurs fonctions après un mois de « chômage technique ».

Dussopt à l’étranger ?

Ce ne sera pas le cas, selon Ouest-France, de Philippe Vigier, ancien ministre délégué à l’Outre-mer. Epinglé par Mediapart, mardi 30 janvier, sur les dépenses fonctionnelles et ses frais de représentation, Philippe Vigier devrait céder sa place à Olivier Dussopt.

L’ancien socialiste a mené la réforme des retraites et n’a pas été reconduit à la tête du ministère du Travail le 11 janvier. Il devrait retourner à l’Outre-mer.

gn france

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Malagigi Boutot

A final year student studying sports and local and world sports news and a good supporter of all sports and Olympic activities and events.
Bouton retour en haut de la page