Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles sportives

Reims (1-1) : Henrique s’est donné, un milieu perdu

Henrique après son but lors de OL - Rennes.

Henrique après son but lors de OL – Rennes. (Photo de JEFF PACHOUD / AFP)

Plutôt conquérant ces derniers temps, le duo Caqueret – Matic était dans des conditions coriaces ce samedi dans cet OL – Reims (1-1). Henrique a profité de son temps de jeu. Retrouvez le meilleur et le flop auprès de la rédaction.

Depuis l’arrivée de Nemanja Matic, le milieu de terrain a retrouvé de son éclat dans l’entrejeu de l’OL. Ce samedi, Caqueret a encore fait un gros travail de harcèlement même s’il a moins réussi à se projeter dans le 3-4-1-2 mis en place par Pierre Sage. Mais ce n’est pas sur ce point que le natif de Vénissieux a échoué face à Reims, mais plutôt dans son usage du ballon. Toujours à la limite du compteur dans ses choix, Maxence Caqueret a perdu beaucoup de ballons, notamment dans le premier acte. A contre-courant, il n’a pas réussi à trouver ses partenaires. Un peu mieux en seconde à l’image de cette percée plein axe terminée par une frappe trop molle (57e).

Il faut dire que l’entrejeu de l’OL n’était globalement pas à son niveau jusqu’à l’heure de jeu et la sortie de Matic. Le Serbe, alias Monsieur Propre à Lorient, semblait incertain tant le match se jouait sur un rythme plutôt tranquille. Il a aussi perdu des ballons faciles et n’a pas forcément réussi à dicter le tempo dont il a le secret. Il est à l’origine de la tête d’Abdelhamid sur l’ouverture du score à Reims. Le passage au 4-2-3-1 s’est bien passé avec Tolisso, plus facile à casser les lignes avec le ballon.

Tolisso a livré un autre match solide, mais Henrique mérite d’être sous les projecteurs pour une fois. Il ne joue pas souvent, mais son état d’esprit a toujours été salué. Ce samedi, Henrique a profité du repos accordé à Tagliafico pour gagner un peu de temps de jeu. Contrairement à ses dernières sorties, majoritairement neutres, le Brésilien s’est montré vif dans son couloir. Positionné en piston, il n’a pas hésité à apporter le surplus. Souvent servi, bien plus que Maitland-Niles, Henrique n’a pas tout réussi, mais ses centres ont apporté un semblant de danger dans le but rémois, plutôt tranquille pendant 45 minutes.

Précieux offensivement, il n’a pas boudé l’effort défensivement, se donnant comme toujours. Cela a failli lui coûter sa place après une semelle bien appuyée qui aurait pu valoir plus un carton rouge qu’un jaune. Toujours en repoussant, Henrique est un bon soldat et ce samedi, il a réussi à allier une certaine efficacité même si cela ne se traduit pas statistiquement.

Jeoffro René

I photograph general events and conferences and publish and report on these events at the European level.
Bouton retour en haut de la page